Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 3 avril 2020 - 09:00 - Mise à jour le 15 mai 2020 - 11:31
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Boulanger, Chanel, MAIF… Contre le coronavirus, de nouvelles entreprises s’engagent

Face à la crise du Covid 19, la société se mobilise. Les entreprises engagent, elles aussi, des moyens financiers, humains ou matériels inédits pour contribuer à endiguer l’épidémie. Après Décathlon, Accor ou encore Total, quelles sont celles qui ont décidé de se mobiliser et de rejoindre la lutte contre le coronavirus ?

Crédit photo : Cylonphoto.

Agricool offre ses récoltes au personnels soignants

La petite entreprise productrice de légumes et de fruits en ville s’engage à son tour dans la lutte contre le coronavirus. Elle a ainsi arrêté de vendre ses produits frais pour les offrir gracieusement aux personnels soignants de l’AP-HP et aux Restos du cœur. « On s'est dit : Est-ce qu'on ne pourrait pas rebondir et donner plus de sens encore à notre démarche ? On a pensé à plusieurs entités qui pourraient avoir besoin de fruits et légumes. Et on a finalement choisi l'AP-HP et les Restos du cœur », a ainsi confié Guillaume Fourdinier, son cofondateur, au Parisien.

Boulanger distribue des tablettes aux personnes isolées

Le 24 mars, Boulanger a annoncé son engagement, en partenariat avec le LOSC, le club de football lillois, dans une action solidaire auprès des patients hospitalisés et des personnes résidant en EHPAD. Par le biais de sa fondation et l’opération #UnMondeDeLiens, l’entreprise assure vouloir distribuer 10 000 tablettes numériques pour leur permettre de rester en contact avec leur famille et leurs proches, en collaboration avec la Fondation AP-HP. Les établissements sont ainsi invités à recenser puis à lui faire remonter leurs besoins en matière d’équipement connecté. 

[#COVID19] En partenariat avec @FondationHPHF , la fondation @boulanger offre 10.000 tablettes connectées aux personnes fragiles en EPHAD et aux malades isolés à l’hôpital pour maintenir le lien avec leurs familles et leurs proches confinés. #SolidariteHopitaux #UnMondeDeLiens pic.twitter.com/m7eg7N8070

— Boulanger (@boulanger) March 24, 2020

La SNCF offre des trajets aux soignants

Depuis le 24 mars, la SNCF, dont le trafic s’est fortement réduit en cette période de confinement, offre les trajets en TGV INOUI et en Intercités aux personnels soignants qui se déplacent pour intervenir en renfort dans les hôpitaux situés dans une autre région que leur domicile. Cette mesure concerne les « trajets entre Paris et le reste de la France, dans les deux sens ». 

https://www.carenews.com/dossiers/coronavirus

La Poste rend gratuit son service « Veiller sur mes parents »

C’est sur Twitter que La Poste a fait part le 26 mars de son intention de rendre gratuit son service « Veiller sur mes parents » pendant toute la durée du confinement. Pour rappel, il permet aux personnes âgées et isolées de recevoir directement chez eux la visite du facteur une fois par semaine et de bénéficier d’un dispositif de téléassistance. L’objectif : rompre leur isolement et s’assurer de leur santé.

Aésio maintient les garanties pour ses assurés

Le groupe mutualiste Aésio vient en aide aux entreprises fragilisées par la crise du coronavirus. Dans un communiqué, il s’est ainsi engagé à maintenir les « garanties pour les salariés des entreprises dont la situation génèrerait un défaut de paiement à la prochaine échéance ». Les démarches de relance des impayés et de recouvrement sont, elles, suspendues, et ses équipes commerciales ont été renforcées afin d’examiner toute demande de report de paiement.

Orange débloque 650 000 euros à destination des hôpitaux français

Le groupe Orange a alloué une somme de 150 000 euros à un fonds d’urgence, répartie équitablement entre la Fondation AP-HP, la Croix-Rouge et la Fondation Hôpitaux de France. Il a également annoncé vouloir compléter renforcer son soutien en faisant à cette dernière d’un don supplémentaire de 500 000 euros. À l’international, l’entreprise a décidé de débloquer trois millions d’euros, qu’elle attribuera à ses différentes fondations présentes en Afrique et dans le reste de l’Europe pour financer des actions de prévention et de prise en charge de la maladie.

Phénix renonce à sa commission

Phénix, la startup à l’origine de l’application anti-gaspi qui permet aux commerçants de proposer leurs invendus à moindre prix aux particuliers et aux entreprises, s’implique à sa manière dans la lutte contre le coronavirus. Afin d’aider les commerces, fortement touchés par les mesures de confinement, elle a décidé de rendre gratuite l’application en renonçant à la commission qu’elle perçoit en temps ordinaire, équivalant à un euro par panier vendu. Les 3 500 commerçants qu’elle fédère pourront donc conserver l’intégralité des revenus issus de l’écoulement de leurs invendus. 

Karos finance du covoiturage pour les soignants

Karos, dont l’application permet d’organiser du covoiturage entre son domicile et son lieu de travail, se mobilise à son tour pour soutenir les soignants. Depuis le 25 mars, il a instauré la gratuité des trajets pour l’ensemble des personnels de l’AP-HP, sur une distance de 80 kilomètres, contre 30 kilomètres habituellement. Les conducteurs, eux, continuent de percevoir une participation de 0,10 euros par kilomètre, financée par l’entreprise.

PSA, Schneider Electric et Valéo s’unissent pour fabriquer des respirateurs

Le constructeur automobile, le spécialiste des équipements électriques et l’équipementier automobile ont formé une alliance inédite soutenir l’effort d’Air Liquide dans la production de respirateurs à destination des hôpitaux. Les quatre entreprises se sont ainsi engagées à fournir 10 000 appareils en l’espace de six semaines. Le Groupe PSA a également annoncé qu’il mobiliserait une cinquantaine de salariés volontaires sur le site d’Air Liquide, à Anthony. Le constructeur a indiqué vouloir livrer « plus d’une centaine de respirateur par semaine jusqu’à la mi-avril, puis plus de 1 000 par semaine ».

Chanel maintient les rémunérations de ses salariés

La maison de haute couture, qui a préféré ne pas recourir au chômage partiel et a choisi de maintenir l’intégralité des rémunérations de ses salariés, s’est engagée à soutenir les personnels hospitaliers. Elle a ainsi fait don d’une somme de 1,2 million d’euros au fonds d’urgence mis en place la Fondation AP-HP, à la Fondation Georges Pompidou et au SAMU.  Elle a également fait don de quelque 50 000 masques à plusieurs hôpitaux, mais aussi aux sapeurs-pompiers, à la gendarmerie et à la police, qui continuent d’œuvrer sur le terrain.

Hermès fait don de 20 millions d’euros à l’AP-HP

Tout comme Chanel, Hermès a indiqué dans un communiqué daté du 30 mars qu’il maintiendrait les rémunérations de ses 15 500 salariés durant la crise sanitaire. Il a également annoncé un don de 20 millions d’euros destiné à l’AP-HP, qui vient compléter sa distribution de 30 tonnes de gel hydroalcoolique, produites sur son site de Vaudreuil, et de 31 000 masques.

SFR offre des recharges aux personnes en difficulté

Le 25 mars, l’entreprise de télécom a fait part de son intention de faire don de 20 000 recharges prépayées valables 30 jours et de 20 000 téléphones aux personnes en grande précarité et d’autant plus fragilisées par la crise sanitaire. De même, elle a distribué 50 000 recharges prépayées aux élèves confinés chez eux et qui ne disposent pas de matériels numériques ou informatiques pour suivre leurs cours. Cette opération s’inscrit dans un partenariat avec Emmaüs Connect, la Croix-Rouge, le ministère de l’Éducation et la Fondation AP-HP.

Norauto dépanne les professionnels du médical

Lundi 30 mars, Norauto, qui avait fermé l’intégralité de ses centres d’entretien automobile à la suite des annonces du 16 mars, a procédé à la réouverture d’un certain nombre d’entre eux. Transformés en « ateliers d’urgence », ils assurent les activités de dépannage et de réparation pour les personnels soignants ou les professionnels contraints de se déplacer en voiture. 

Viparis ouvre un centre de dépistage du Covid-19

Viparis, le plus grand gestionnaire européen de sites événementiels, a ouvert depuis le jeudi 26 mars un centre mobile de dépistage du Covid-19 sur le site de Paris Expo Porte de Versailles. Ce dernier est toutefois réservé aux personnels de santé montrant des symptômes de la maladie et aux personnes jugées à risque. Le dépistage s’effectue sur rendez-vous et il nécessite une ordonnance médicale.

La Fondation Financière de l'échiquier rejoint « Tous unis contre le virus »

Dans un communiqué diffusé le 30 mars, la Fondation Financière de l’Échiquier a annoncé avoir débloqué une aide de 50 000 euros en soutien aux personnels soignants et à la recherche médicale. Elle rejoint ainsi le mouvement « Tous unis contre le virus » lancé par la Fondation de France, l’Institut Pasteur et l’AP-HP.

La MAIF rembourse ses sociétaires

Confinement oblige, les assureurs enregistrent une diminution des accidents de la route. La MAIF a ainsi réalisé une économie de 100 millions d’euros. Dans ce contexte, elle a annoncé vouloir « reverser cette somme à ses sociétaires détenteurs d’un contrat auto et à jour de leurs cotisations », à hauteur de 30 euros par assuré. L’assureur souhaite leur donner le choix entre recevoir leur remboursement ou en faire don à une des trois organisations qui luttent en première ligne contre le coronavirus : la Fondation Hôpitaux de Paris - Hôpitaux de France, l’Institut Pasteur et le Secours Populaire.

Maisons du Monde vient en aide aux femmes victimes de violences

Maisons du Monde a pris la décision de répondre à l’appel à la mobilisation lancé par la Fondation des Femmes pour venir en aide aux victimes des violences conjugales, particulièrement exposées en cette période de confinement. L’entreprise s’engage ainsi à faire des dons en nature afin d’aménager les lieux d’hébergement pour les accueillir. Elle souhaite également exprimer sa reconnaissance aux personnels soignants en leur « offrant petite vaisselle, coussins, plaids et mobilier, en fonction de leurs besoins, pour adoucir leur quotidien ».

La rédaction 

 

Article mis à jour le 6 avril 2020.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer