Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 25 janvier 2021 - 08:00 - Mise à jour le 25 janvier 2021 - 09:41
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Carbone Zéro, un jeu de société sur la thématique du dérèglement climatique

Depuis le premier confinement, les jeux de société ont le vent en poupe. Deux jeunes Lyonnais ont su surfer sur la vague en créant Carbone Zéro, un jeu où chaque joueur incarne un pays pollueur. Le pays qui a l’empreinte carbone la plus basse gagne la partie !

Crédit photo : Horizon.
Crédit photo : Horizon.

 

Appréhender les enjeux du dérèglement climatique tout en s’amusant, tel a été le défi de Guillaume Marchal et Paul Ségard. À l’époque étudiants à l’ESCD 3A, une école de commerce et de développement, dans le cadre d’un cours de marketing, les deux Lyonnais ont l’idée du jeu de société Carbone Zéro : « Il y a deux ans, les jeux de société étaient beaucoup moins en vogues. On a alors eu l’idée de les redynamiser avec des thématiques actuelles, comme l’écologie. »

Emballés par l’idée, c’est sous l’impulsion de leurs intervenants qu’ils ont développé et commercialisé le projet, encore au stade de l’idée. Deux ans plus tard, en janvier 2021, ils peuvent enfin lancer la fabrication des 300 premiers exemplaires financés par une campagne de financement participatif. 

Réduire l’empreinte carbone d’un pays pollueur

Sous la forme d’un jeu de plateau, jusqu’à neuf joueurs peuvent incarner des pays pollueurs — la France, les États-Unis ou encore la Chine. Le but du jeu ? Le joueur qui a la plus basse empreinte carbone remporte la partie ! 

Tour à tour, les joueurs peuvent investir dans des innovations sociales, techniques ou politiques. Chaque acquisition d’innovation permet ainsi au pays incarné de réduire son empreinte carbone. Mais, comme dans la « vraie vie », les pays sont confrontés à des catastrophes naturelles ou encore à des actualités. Ces évènements donnent lieu à des débats entre les différents joueurs. La diplomatie est alors de mise ! 

Un jeu éco-conçu

Afin de s’aligner sur les concepts mis en avant par Carbone Zéro, les Lyonnais ont été soucieux de collaborer avec un fabricant partageant les même valeurs, comme ironise Guillaume Marchal :

On ne voulait pas parler de changements climatiques et faire fabriquer le jeu en Chine.

Pions en bois, plateau de jeu conçu à partir de matières recyclées ou encore utilisation de peintures naturelles… Le moindre détail a été pensé pour que le jeu de société soit le plus respectueux possible de l’environnement. Le fabricant Ferrio Cric est une entreprise française qui respecte plusieurs engagements environnementaux tels que l’utilisation du chauffage en géothermie ou encore la récupération des énergies des machines pour le chauffage des ateliers.

Un premier jeu qui pourrait en cacher d’autres

Guillaume et Paul vont lancer d’ici peu la fabrication des jeux précommandés par les contributeurs de la campagne de crowdfunding. Cette dernière ayant atteint l’objectif à 118 %, cela leur permet de financer la fabrication de 100 jeux supplémentaires qu’ils vendront via leur boutique en ligne. Les deux étudiants espèrent prochainement trouver des distributeurs qui accepteront de commercialiser leur projet, en boutique par exemple. 

Mais les créateurs de Carbone Zéro ne comptent pas en rester là. À termes, ils souhaitent créer d'autres jeux de société : « On aimerait parler du handicap, des inégalités ou encore du racisme. Mais il faut réussir à traduire ces thématiques en quelque chose de divertissant », confie Guillaume. 

 

Lisa Domergue 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer