Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 18 mars 2020 - 16:00 - Mise à jour le 18 mars 2020 - 16:37
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[Coronavirus] Rodolphe Gouin (AP-HP) : « Nous avons collecté 1,5 million d'euros en quelques jours »

L'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) compte 39 hôpitaux en Île-de-France, emploie 100 000 salariés et reçoit neuf millions de patients par an. En première ligne face à l’épidémie de coronavirus, l’établissement public a lancé un appel aux dons via sa fondation. Rodolphe Gouin, directeur de la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche et directeur mécénat et philanthropie de l’AP-HP, revient pour Carenews sur cette mobilisation exceptionnelle.

Crédit photo : DR.
  • Vous avez lancé un fonds d’urgence sur le coronavirus Covid-19 le 12 mars. À quels besoins répond-il et à quoi vont servir les dons ? 

Le fonds d’urgence a initialement été créé pour soutenir la recherche. Nous ne connaissons pas le Covid-19, il n’existe donc aucun traitement pour soigner la maladie. Il faudra aussi trouver un vaccin, mais cela demandera du temps, car cela nécessitera d’effectuer des tests sur des patients sains. Grâce à notre appel aux dons, nous avons collecté 1,5 million d’euros en quelques jours auprès de 1 800 donateurs, particuliers et entreprises.

Depuis plusieurs jours, la question du soutien aux équipes médicales émerge. L’afflux de patients est tel que la prise en charge est sous tension. Depuis la grippe espagnole, nous n’avons jamais vu un phénomène pareil, d’où la nécessité des mesures de confinement. Il faut déjà penser à l’après, surtout qu’il est probable que le virus revienne : nous aurons besoin d’argent pour financer la réorganisation des services, le réaménagement et l’agrandissement des locaux, l’embauche de personnel. Or nous savons déjà que l’argent public ne pourra pas tout.

 

  • Quelles sont les formes de mobilisation que vous observez ?

Au-delà des dons financiers, en direction du fonds d’urgence, beaucoup de personnes nous contactent pour monter des cagnottes en ligne. Toutes les heures, nous recevons des sollicitations. C’est important qu’elles se signalent auprès de nous pour qu’on puisse les relayer et qu’une fois les collectes effectuées, elles sachent comment nous adresser les fonds. Et qu’on ait un vraiment un effet levier. Nous recevons aussi des dons en nature, si bien que nous avons dû créer une cellule logistique. Des centaines de kilos de chocolat sont arrivés et des milliers de repas ont été amenés par des entreprises de la restauration. 

  • Comment faites-vous face à ce torrent de sollicitations ?

Grâce au travail formidable de l’équipe de la fondation et de la direction de l’AP-HP qui travaille d’arrache-pied, de 6h30 à 1h30 du matin. Tout le monde joue le jeu, probablement car c’est dans la nature des personnels hospitaliers d’agir quand il le faut. 

  • Comment procéder si on souhaite vous aider ?

Pour faire un don en soutien aux équipes et aider la recherche, rendez-vous sur la page Internet du fonds d’urgence.

Pour ceux qui veulent monter des cagnottes, n’hésitez pas à contacter la fondation par mail à : sophie.le-maire-ext@aphp.fr.

Pour les dons en nature ou autres sollicitations, contactez-moi et je redistribuerai aux équipes concernées à l’adresse suivante : rodolphe.gouin-ext@aphp.fr.

  • Les efforts de collecte vont-ils être coordonnés en France ?

Je ne sais pas qui va se saisir de l'opportunité de collecter ou si l’État va encadrer la générosité. C’est peu probable, car contrairement à la situation de Notre-Dame, l’épidémie affecte de nombreux pans de la société. Sur le plan de la santé, l’Institut Pasteur a lancé un appel aux dons : il me semble important d’y répondre, car l’effort en faveur de la recherche fondamentale est essentiel. Les hôpitaux en région lanceront eux aussi des appels à la générosité du public. 

Propos recueillis par Hélène Fargues 

 

Dossier coronavirus

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer