Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 16 mars 2021 - 10:40 - Mise à jour le 18 mars 2021 - 10:39
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Covid-19 : un an après, 2 Français sur 5 ont commencé à s’engager auprès d’associations

Un an après le premier confinement du 16 mars 2020, un sondage IFOP, commandité par le moteur de recherche alternatif et solidaire Lilo, révèle que les Français ont bien commencé à changer leurs habitudes du quotidien pour plus d’engagement...

Les Français s’engagent plus auprès d’associations. Crédits : iStock
Les Français s’engagent plus auprès d’associations. Crédits : iStock

 

 

Le monde d’après, tant évoqué en 2020, est-il bien là ? Le moteur de recherche français et solidaire Lilo.org, qui engage les utilisateurs à transformer leurs recherches Internet en dons aux associations, a voulu en savoir plus sur l’engagement des Français, en ce 16 mars, un an, jour pour jour, après le début de la crise sanitaire. Réalisée par l’Ifop et intitulée « Le monde d’après est-il entré dans la vie (et le cœur) des Français ?», l’enquête dévoile où en sont les Français en matière d’engagement.  

 

Le monde d’après a bien commencé

 

Pour la grande majorité des Français, l’urgence en matière de transition écologique et solidaire est bien là. Près de 9 Français sur 10 (88 %) pensent en effet qu’il est important d’agir pour la protection de l’environnement. Cette cause est largement partagée chez les moins de 35 ans. Pour la moitié d’entre eux (49 %) la protection de l’environnement est une priorité. Autre résultat qui va dans le même sens, 6 Français sur 10 accordent une priorité à la construction d’un monde plus solidaire. Et pour répondre à ces enjeux, la majorité d’entre eux (60 %) a engagé de nouvelles actions depuis le premier confinement. Et ce sont les femmes et les jeunes de moins de 35 ans qui sont en première ligne de ce « monde de demain ». 

C’est ce que nous explique Sophie Bodin, présidente de Lilo : « La prise de conscience est là. Et le chemin sur l’action est en train de s'enclencher. Neuf Français sur dix sont convaincus de la nécessité d’une transition écologique. Et une personne sur deux a commencé à modifier ses comportements, c’est très encourageant, il y a bien un contexte, un climat qui est très positif ».

 

Un engagement plus soutenu pour les associations

La majorité des Français (87 %) considèrent que c'est grâce aux associations que les choses changeront. Investies dans la cause sociale ou environnementale, elles ont un rôle essentiel à jouer dans la construction du monde d’après, en particulier pour les femmes et les jeunes de moins de 35 ans (92 %). En revanche, moins d’un Français sur trois soutient financièrement ces associations. Et pour ceux qui s’abstiennent de les soutenir, la première cause n’est pas le manque d’intérêt (15 %), mais le manque d’argent : 38 % des Français ont déclaré ne pas avoir les moyens de soutenir financièrement les associations dans lesquelles ils croient ! Parmi eux, les femmes sont les premières concernées (4 sur 10), suivies de près par les jeunes de moins de 35 ans (36 % d’entre eux). « Pour près de 70% des Français qui ne soutiennent pas les assos, l’argent est le premier frein. C’est en ce sens qu’il est intéressant de constater sur Lilo que nos utilisateurs se sentent utiles et parties prenantes en donnant à une association avec les gouttes d’eau de leurs recherches Internet » détaille la présidente de Lilo.  

 

La rédaction 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer