Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 10 juillet 2020 - 16:30 - Mise à jour le 10 juillet 2020 - 16:30
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[Entreprises engagées] Les infos à retenir la semaine du 6 juillet

Groupe Matmut, J.P. Morgan, Fondation Grand Ouest… Voici les entreprises qui ont fait la une de l’actualité du mécénat et de la RSE cette semaine.

Crédit photo : Tuncay Gündogdu.
  • Plus de 1 200 000 euros collectés grâce aux salariés du Groupe Matmut

Lors du confinement, le Groupe Matmut a proposé à ses salarié·e·s, sur la base du volontariat, la pose et/ou le don de « congés solidaires ». La moitié  des effectifs a participé, avec une moyenne de 4,5 jours par collaborateur·trice, indique la Matmut. L’équivalent de 19 500 jours a ainsi été collecté, permettant de verser plus de 1 200 000 euros à trois fondations. Suivant les choix des salarié·e·s, 45 % de la somme sera reversée à la Fondation d’Urgence de la Fondation de France, 30 % à la Fondation des Femmes et 25 % à la Fondation Abbé Pierre.

  • J.P. Morgan investit 905 000 euros en Seine-Saint-Denis 

Leader mondial des services financiers, la société américaine JP Morgan Chase & Co a décidé d’allouer 11,2 millions de dollars de fonds philanthropiques à la réponse aux défis immédiats et à long terme de la crise du Covid-19 en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Comme elle l’indique dans un communiqué de presse, cette enveloppe comprend un investissement de 905 000 euros en Seine-Saint-Denis afin de « répondre aux besoins d’urgence et à une reprise inclusive ». 705 000 euros vont à l’entreprise solidaire Baluchon – À table citoyens « pour aider les habitants de Seine-Saint-Denis qui ont des difficultés à se nourrir ». Les 200 000 euros restants sont donnés à l’association Garances Seine-Saint-Denis Active « pour aider les organisations locales à but non lucratif qui soutiennent les habitants et les petites entreprises de Seine-Saint-Denis à accéder à un soutien financier essentiel, à identifier les ressources disponibles et à recevoir des conseils pour surmonter la crise et maximiser leur impact sur les populations qui bénéficient de leurs services ».

  • 20 associations bénéficient du dispositif « Solidarité Grand Ouest » de la Fondation Grand Ouest

Il y a un an, le fonds de dotation de la Fondation d’entreprise Grand Ouest lançait le dispositif « Solidarité Grand Ouest » mettant en relation entreprises locales et associations pour inciter le grand public à donner en ligne. Sa particularité : un système d’abondement multipliant le don initial par trois grâce aux entreprises partenaires et à la fondation. Le bilan est positif, puisque 150 000 euros ont été récoltés en faveur de 20 associations, telle qu’Adalea, acteur majeur de l’inclusion sociale en Bretagne.

  • La Fondation Crédit Agricole Nord de France va soutenir 13 projets associatifs dans le Nord et le Pas-de-Calais

Le déploiement et la mise en place des premiers chantiers de l’antenne lilloise d’Entourage, l’organisation de concerts et d’ateliers de musique accessibles en région par l’association les Concerts de Poche… Le conseil d’administration de la Fondation d’entreprise du Crédit Agricole Nord de France a choisi de soutenir 13 projets portés par des associations dans le Nord et le Pas-de-Calais en 2020. Les initiatives « répondent à des problématiques en lien avec l’inclusion, l’insertion par l’emploi, l’enseignement, la santé et la préservation du patrimoine », précise un communiqué de presse.

  • La startup de service à la personne Ouihelp obtient la certification B Corp

« Ouihelp est la première société de service à la personne en Europe à recevoir la certification du label B Corp et prouve ainsi qu’il est possible de conjuguer forte croissance et responsabilité sociétale », annonce la startup française dans un communiqué de presse. Lancée il y a quatre ans, Ouihelp propose des services de maintien à domicile sur-mesure. Avec la certification B Corp, elle rejoint la centaine d’entreprises françaises répondant aux exigences environnementales, sociales et d’éthique du label lancé en 2006 aux États-Unis.


À lire aussi : B Corp : quelles sont les nouvelles entreprises labellisées en 2020 ?


  • La Fondation Crédit Coopératif publie la mesure de ses impacts

Avec l’aide du cabinet spécialisé KiMSO, la Fondation Crédit Coopératif a mis au point une méthode d’évaluation des effets produits auprès de ses partenaires. Elle présente les résultats de l’évaluation de ses soutiens de 2019 sur son site, suivant les trois catégories d’effets qu’elle recherche : la capacité d’agir, la coopération et la reconnaissance. Et précise les grandes lignes du plan d’action qu’elle a établi suite à cette mesure d’impact, consistant à renforcer l’écoute des besoins des partenaires de la fondation, améliorer la valorisation des projets soutenus ou encore aider les lauréats locaux.

  • Innocent se mobilise avec Phenix contre le gaspillage

Cela fait deux ans que la marque de jus Innocent, fait appel à la startup de lutte contre le gaspillage alimentaire Phenix pour organiser le don de ses 1 % d’invendus à des associations. Du 6 au 10 juillet, les deux entreprises se sont lancées dans une tournée dans Paris pour sensibiliser au gaspillage alimentaire. Les utilisateurs de l'application Phenix pouvaient réserver un panier anti-gaspi, composé de smoothies et gaspachos Innocent 60 % moins cher que le prix initial, et le récupérer sur l'un des lieux de dépose du camion. Sur place, des animations étaient également proposées.

La rédaction 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer