Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 12 janvier 2021 - 08:00 - Mise à jour le 12 janvier 2021 - 16:27
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

L’appli HopHopFood encourage les dons alimentaires pour lutter contre la précarité

L’association HopHopFood souhaite répondre à une logique antigaspi solidaire grâce à son application qui permet de donner des produits de première nécessité pour éviter qu’ils partent à la poubelle.

L'appli HopHopFood sur Apple Store

 

Lancée à l’été 2018, l’application HopHopFood a été téléchargée par 30 000 utilisateurs et a permis le don de 150 000 équivalents repas. Pour imaginer cette technologie au service de l’antigaspi solidaire, les cofondateurs sont partis du double constat suivant : une augmentation répétée du coût de la vie, notamment dans les grandes villes, et des dépenses alimentaires souvent « sacrifiées » par celles et ceux qui sont dans la précarité. 

Permettre à ceux qui ont trop et/ou qui veulent être généreux de donner gratuitement et facilement à ceux qui voudraient pouvoir mieux manger » annoncent en leitmotiv les cofondateurs-trice Sibylle Azandossessy, Michel Montagu et Jean-Claude Mizzi sur leur site web. 

 

Une plateforme et une appli de dons alimentaires

La démarche citoyenne d’HopHopFood débute par une plateforme digitale gratuite de dons alimentaires entre particuliers. Très vite, l’application voit le jour et permet aux particuliers qui veulent agir contre le gaspillage alimentaire de se créer un compte afin de référencer leurs dons de produits. Si des voisins sont présents et connectés, ils seront immédiatement alertés et pourront ainsi confirmer leur intérêt. Après un échange virtuel sur l’appli, les particuliers se donnent rendez-vous pour l’échange du panier. Seule contrainte : ne proposer aucun produit périmé ni entamé pour des questions de respect et de sécurité.  

Des garde-mangers solidaires

Fabriqués en bois recyclé par des personnes éloignées de l’emploi (en partenariat avec Emmaüs Défi), les garde-mangers de l’association permettent les dons et collectes de produits de première nécessité (hygiène, entretien, etc) mais cette fois-ci grandeur nature. Une trentaine est déjà installée, ou en cours de construction. Au total, 220 garde-mangers solidaires sont prévus avant l’été 2021, tout d’abord à Paris et Bordeaux. L’objectif est de recueillir des dons de particuliers dans les différents lieux propices à la consommation responsable et à la solidarité. Ouverts le jour, ils seront à disposition de celles et ceux qui souhaitent déposer mais aussi collecter, via l’appli, en se géolocalisant. 

 

Des commerces solidaires pour les invendus

Depuis mai dernier, l’association HopHopFood a élargi son engagement en lançant le dispositif « commerces solidaires » qui permet aux commerçants de donner leurs invendus directement aux personnes en situation de précarité. Deux mois après le lancement, plus de 4 000 produits ont pu être donnés par 100 commerces. Un partenariat avec le CROUS et le CASVP permet de réserver ces dons aux personnes en difficulté.

 

Autre démarche complémentaire récente, « Les Cigognes Citoyennes », qui regroupe une quarantaine de bénévoles pour réaliser des collectes alimentaires dans des magasins partenaires. Une aventure à succès qui continue à se développer...

 

La rédaction

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer