Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 7 novembre 2019 - 08:36 - Mise à jour le 8 novembre 2019 - 09:37
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La finance solidaire en 5 chiffres 

À l’occasion de la 12e semaine de la finance solidaire, qui se tient cette année du 4 au 11 novembre, voici les 5 chiffres à retenir de l’édition 2019-2020 du baromètre de La Croix et Finansol, le seul organisme à labelliser les produits d’épargne solidaire en France. Le bilan est positif, même si les effets d’un contexte compliqué se font sentir. 

Finance solidaire - Crédit photo : i-stock

 

  • 12,6 milliards d’euros d’encours total

La finance solidaire a poursuivi sa dynamique de croissance l’année dernière d’après le baromètre (chiffres arrêtés au 31 décembre 2018). L’encours total est ainsi en hausse de 8,7 % par rapport à 2017. Pour Frédéric Fourrier, responsable de l’Observatoire de Finansol, « si la croissance de l’encours global de 2017, à plus de 18 %, avait été exceptionnelle, le rythme de 2018, bien que moindre, reste très satisfaisant ». En cause, notamment, « l'impact du recul de la Bourse, notamment au dernier trimestre 2018 », comme l’a expliqué Frédéric Tiberghien, président de Finansol, à Boursier. 

 

  • 423 000 nouvelles souscriptions

Ce sont les 423 000 nouvelles souscriptions, notamment d’investisseurs institutionnels (fonds de retraite, caisses de prévoyance…), ainsi que « les reversements sur des placements déjà existants » qui permettent « la poursuite de la croissance des encours malgré la mauvaise tenue des marchés financiers en 2018 », souligne Frédéric Fourrier, responsable de l’Observatoire de Finansol. Des souscriptions résultant entre autres de la diversité grandissante des acteurs proposant des produits d’épargne solidaire, désormais également des banques plus « traditionnelles » comme les Caisses d’Épargne ou BNP Paribas. 

 

  • L’épargne collectée par les entreprises solidaires en hausse de 16,8 %

Suppression de l’ISF, mise en place du prélèvement à la source… Le contexte défavorable de l’année 2018 a vu un recul des souscriptions des particuliers de 40 % par rapport à 2017. Le baromètre note pourtant une bonne surprise concernant l’épargne collectée directement par les entreprises solidaires, grâce aux fonds 90/10 et aux investisseurs institutionnels qui ont compensé cette baisse.

 

  • 367,4 millions d’euros de financement solidaire générés

L’encours total d’épargne solidaire a généré près de 370 millions d’euros de financement solidaire pour soutenir des projets à vocation sociale et/ou environnementale, et permis de verser 4,1 millions d’euros de dons à des associations. 

Baromètre de la finance solidaire 2019-2020  « Je souhaitais donner du sens à mon épargne. Je souhaitais qu’elle soit utilisée à bon escient, qu’elle soutienne des entreprises en phase avec mes convictions » Mathieu, 43 ans : https://t.co/05b0Ps5FwG cc @LaCroix pic.twitter.com/gBVHBH4vDZ

— Finansol (@Label_Finansol) July 26, 2019
  • 3050 personnes relogées 

En 2018, plus de la moitié des financements générés par la finance solidaire ont bénéficié à la lutte contre l’exclusion. Plusieurs centaines de nouveaux logements ont ainsi été ajoutés au parc du « logement très social », précise le baromètre. Des projets d’hébergement de personnes handicapées ou dépendantes ont été soutenus, ainsi que l’insertion par l’activité économique. En plus du relogement de 3050 personnes, 48 000 emplois ont été créés ou consolidés. Viennent ensuite le financement d’activités environnementales (un quart des ressources), puis le soutien à des projets dans des pays en voie de développement.

Mélissa Perraudeau 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer