Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 10 avril 2020 - 11:28 - Mise à jour le 14 avril 2020 - 15:31
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Malakoff Humanis, Crédit Agricole, C’est qui le patron?!... Les entreprises qui s’engagent dans la crise du coronavirus

Face à la crise du Covid-19, nombreuses sont les entreprises qui ont déployé des moyens financiers, humains ou matériels inédits pour contribuer à endiguer l’épidémie et faire face à ses répercussions économiques et sociales. Après Boulanger, Chanel ou encore MAIF, quelles sont celles qui ont décidé de se mobiliser ?

Crédit photo : Maksymenko Nataliia.

Malakoff Humanis Renforce ses prestations

Le groupe mutualiste a mis en place le dispositif « Solidarité entreprises Covid-19 » évalué à 200 millions d’euros. Ce dernier comprend des packs de services dédiés à la santé et aux fragilités des salariés, avec de la téléconsultation, de l’écoute téléphonique, des services de portage de repas, une prise en charge des prestations non couvertes par les contrats d’assurance, ou encore une aide d’urgence pour les personnes en situation de handicap. Le groupe a également décidé qu’il n’aura pas recours au chômage partiel et s’engage à maintenir l’ensemble des salaires de ses collaborateurs.

Crédit Agricole s’engage pour les aînés

Le Crédit Agricole consacre un fonds de 20 millions d’euros pour protéger les personnes âgées, soutenir les soignants dans les Ehpad et les auxiliaires de vie à domicile qui sont engagés à leurs côtés. Ce fonds, qui sera aussi ouvert à la contribution volontaire des collaborateurs, servira à financer des aides de première urgence : des équipements de première nécessité pour les personnels aidants, en Ehpad ou au domicile, des tablettes numériques pour les personnes âgées... Il servira également à financer les projets en proximité à l’initiative des acteurs locaux.

https://www.carenews.com/dossiers/coronavirus

C’est qui le patron?! reversera ses gains

Après consultation de ses sociétaires, C’est qui le patron?! a créé un « fonds de soutien des consommateurs et des citoyens », abondé par les revenus supplémentaires générés depuis le début de l’épidémie. Dans une interview au Parisien, son fondateur Nicolas Chabanne a indiqué que les 200 000 euros devraient être atteints en un mois et demi. « Comme il est important que les gens sachent où va l'argent, les aides seront individuelles et directes. Même s'il y aura un cadre général, nous allons nous appuyer sur nos sociétaires. Chacun pourra identifier une personne qui a un besoin matériel ou financier et faire remonter sa situation », a-t-il précisé. La marque des consommateurs envisage de collaborer avec Bouge ton Coq, la fondation Epic ou encore Miimosa.

Bouygues Telecom lève des fonds par SMS

La Fondation Bouygues Telecom s’engage aux côtés de la Croix-Rouge française, de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France et du Samusocial de Paris. Elle a notamment lancé un appel au don par SMS pour la Croix-Rouge qui a permis de récolter 200 000 euros en 24 heures, fait un don de 100 000 euros à deux projets menés par la Fondation AP-HP dans les Ehpad, et distribué au Samusocial de Paris des box Internet destinées aux personnes hébergées en urgence.

VINCI débloque 10 millions d’euros via sa fondation

Le groupe du BTP a alloué dix millions d’euros à sa fondation VINCI pour la Cité pour soutenir les acteurs en première ligne face au coronavirus. Ses dons seront orientés prioritairement vers des structures « dont les personnels et bénévoles sont mobilisés dans le combat contre les conséquences sanitaires et sociales de l’épidémie ». VINCI encouragera également les partenariats avec les associations engagées dans l’économie sociale et solidaire pour gérer les difficultés économiques qui suivront la crise sanitaire. Cette démarche comprend un programme d’aide au corps médical, un programme d’aide au secteur social et un programme de soutien scolaire.

Projet Résilience
Initié par Thibaut Guilluy, haut-commissaire à l’inclusion dans l’emploi et à l’engagement des entreprises nouvellement nommé, le projet Résilience rassemble des PME du textile, des entreprises d’insertion et des entreprises adaptées, désireuses de produire des masques de protection lavables en France. Ces masques, approuvés par la Direction Générale de l’Armement, seront vendus aux services publics ainsi qu’aux entreprises des secteurs prioritaires et distribués à des associations venant en aide aux plus démunis. « Une démarche solidaire rendue possible grâce à une donation importante d’une famille d’entrepreneurs », précise un communiqué publié par le ministère du Travail.

Monoprix livre gratuitement les soignants

Dès le 12 mars, le groupe a mis en place un numéro vert gratuit pour permettre à ceux qui ne peuvent se déplacer, car exposés, fragiles ou solidaires d'une personne confinée, de commander trois types de paniers et d’être livrés gratuitement. Puis il a ouvert Portail Blanc sur Monoprix.fr, un service de commande et de livraison prioritaire réservé aux soignants, depuis leur adresse mail professionnelle.

Groupe ADP distribue des tablettes numériques

Le Groupe ADP va mettre à disposition de l'AP-HP 200 tablettes numériques afin de permettre aux malades hospitalisés de garder le contact avec leur famille. Le footballeur Moussa Sissoko, parrain de la Fondation du Groupe ADP depuis cinq ans, s'engage en offrant la moitié de ces 200 tablettes numériques. Par ailleurs, des logisticiens magasiniers de la communauté aéroportuaire viendront en renfort des équipes de l'AP-HP pour les soutenir dans leurs missions. 

Les dirigeants qui feront don de leur rémunération

- Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain, et Benoît Bazin, directeur général délégué, se sont engagés à verser 15 % de leurs salaires aux hôpitaux d'Île-de-France.

- Sophie Bellon, présidente du conseil d'administration de Sodexo, renonce à 50 % de son salaire fixe sur les six prochains mois, tout comme Denis Machuel, le directeur général, qui abandonnera aussi son bonus annuel. Cet argent alimentera un programme de soutien aux salariés les plus vulnérables.

- Sébastien Bazin, PDG de Accor, renonce à 25% de sa rémunération pendant la durée de la crise, le montant équivalent étant apporté au « Fonds ALL Heartist » du groupe pour soutenir des associations et des collaborateurs en difficulté.

Thermapolis invite les soignants à se détendre

Après des repas livrés à l’hôpital, des vélos en libre-service gratuits, les soignants pourront bénéficier… de thalasso ! Le Pôle thermal d’Amnéville en Moselle offrira dès sa réouverture une entrée gratuite à toutes celles et ceux qui sont sur le pont dans la lutte contre le coronavirus (médecins, infirmiers, pompiers, hôtes de caisse…) « pour les remercier de leur dévouement et leur engagement » !

La rédaction 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer