Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 23 juillet 2020 - 10:49 - Mise à jour le 23 juillet 2020 - 10:52
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Marie-Aleth Grard élue nouvelle présidente d’ATD Quart Monde

Suite à la nomination de Claire Hédon comme Défenseure des droits, c’est Marie-Aleth Grard, vice-présidente d’ATD Quart Monde depuis 2008, qui a été élue à la présidence de l’association de lutte contre l’extrême pauvreté.

Crédit photo : Serezniy.

 

Depuis 2015, l’ancienne journaliste Claire Hédon présidait l'association de lutte contre l'extrême pauvreté et la pauvrophobie ATD Quart Monde. Nommée Défenseure des droits en début de mois, elle a démissionné du mouvement. Sa successeuse a été dévoilée ce 21 juillet dans un communiqué.

Le conseil d’administration d’ATD Quart Monde a élu Marie-Aleth Grard « jusqu’à sa prochaine assemblée générale, prévue en mai 2021 ». Cette photographe de profession a rejoint le mouvement en 1982, et y a été responsable de la branche enfance de 1999 à 2007. En 2008, elle a été élue vice-présidente d’ATD Quart Monde et est entrée au Conseil économique, social et environnemental (CESE) au nom de l’association. Cette dernière précise qu’au début du confinement, le président du Sénat a par ailleurs nommé Marie-Aleth Grard au sein du Conseil scientifique Covid-19.

Pour lui succéder à la vice-présidence de l’association, le conseil d’administration a choisi Pascal Percq. Journaliste et documentariste pendant 31 ans, il a rejoint ATD Quart Monde en 1987. Il y a successivement été membre du Comité des Éditions Quart Monde, dirigé le pôle Mobilisation-Communication-Éditions ou encore animé l’Université populaire Quart Monde de 2016 à 2019. Pascal Percq siégeait également au conseil d’administration du mouvement depuis 2016. 

« Comme leurs prédécesseurs, Marie-Aleth Grard et Pascal Percq assureront leurs fonctions bénévolement », précise le communiqué, qui rapporte les déclarations de Marie-Aleth Grard sur les missions de l’association pour les prochains mois : 

« La crise que nous traversons n’a pas encore fini de révéler les inégalités persistantes de notre société. Dans les mois à venir, ATD Quart Monde sera particulièrement vigilant à ce que le monde d’après ne s’invente pas sans les personnes les plus pauvres. Plus que jamais, il nous faut travailler à construire une société qui ne laisse personne de côté. »

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer