Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 17 novembre 2020 - 17:00 - Mise à jour le 19 novembre 2020 - 17:40
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#PrenezSoinDeVous : le confinement d'Isabelle Gougenheim

Face à la deuxième vague de la Covid-19, la France est de nouveau confinée afin de protéger les plus fragiles et notre système de soin. Lors du premier confinement, Carenews avait lancé la série « Prenez soin de vous », dans le but de créer une rencontre inspirante, depuis leur canapé, avec les acteurs de l’engagement. Le reconfinement est l’occasion de poursuivre ces discussions quotidiennes entre confinés. Aujourd’hui, on se rend chez Isabelle Gougenheim, présidente de l’Institut du Développement de l’Éthique et de l’Action pour la Solidarité (IDEAS).

#PrenezSoinDeVous : le confinement d'Isabelle Gougenheim.
  • À quoi ressemble votre confinement ? 

Ce confinement d’automne ne ressemble pas du tout à celui du printemps… il n’y a pas le défi de la nouveauté, et il y a déjà des habitudes et une bonne organisation du travail. Cette fois-ci, nous sommes à deux à Paris, nos enfants ayant choisi de se confiner avec d’autres étudiants ou jeunes actifs.

Je suis donc en « home office », l’expression anglaise me parait plus parlante que « télétravail », pour mon activité professionnelle ainsi que mon engagement en tant que présidente de l’Institut IDEAS.

Tout fonctionne sans heurt avec des outils collaboratifs très efficaces. Il y a même parfois des avantages. Soyons honnête, il est plus aisé d’organiser des réunions en visioconférence pour rassembler l’ensemble des organismes labellisés par IDEAS plutôt qu’en présentiel.

Ainsi nous venons, par exemple, de lancer la nouvelle identité visuelle du Label IDEAS uniquement par des actions digitales. Et nous participons les 12 et 13 novembre à deux webinaires sur l’importance de la gouvernance, avec le CSOEC (Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables) et les Alumni de Sciences Po.

 

  • Le principal enseignement que vous tirez du premier confinement

Le confinement est très exigeant ! Il demande un agenda rigoureux : les réunions à distance s'enchaînent sans délai et sans retard, dans une amplitude horaire plus large.

Il m’a paru important de garder un rythme pour les repas, de faire un effort pour varier les menus, avec des légumes et des fruits, et résister aux envies de chocolat qui peuvent surgir au milieu de l’après-midi ! Une solution : avoir à portée de main un pot de thé ou tisane, excellent remède aux tentations sucrées…

 

  • Qu’est-ce que vous faites pour vous changer les idées ? –

Il ne s’agit pas tant de se changer les idées, que de maintenir une activité sportive...  Je me déplace en vélo dans la mesure du possible et je pratique la marche.

C’est tout cela que j’essaie de préserver, selon le lieu et la météo. J’ai eu la chance de travailler en montagne cet été, et j’ai pu faire de magnifiques randonnées en Haute-Savoie, un atout formidable pour affronter l’air de la ville. Cette période d’éloignement physique permet aussi d’organiser de beaux échanges à distance, en petits groupes familiaux ou amicaux, très importants et précieux pour tous.  

  • Une série qui vous a redonné le sourire ?

La série américaine West Wing qui se déroule à la Maison Blanche… totalement d’actualité, même si elle a déjà 20 ans pour la saison 1, que je découvre (et il en reste 9 autres !).

 

  • Une idée pour continuer à s’engager depuis son canapé : 

Évidemment, soutenir les associations et les fondations, qui agissent en faveur de l’intérêt général, mais aussi tout simplement aider des jeunes à présenter leur candidature pour des stages, alternances, emplois :  CV, lettres de motivation, tout compte !

 

  • Une bonne nouvelle repérée pendant cette crise ?

Beaucoup d’initiatives généreuses : fabrication de masques, distributions de repas, mais aussi ouvertures des collections des musées et retransmissions de spectacles … Et aussi, une plus grande attention portée aux autres et à son environnement : plus de respect et de dialogue avec ses voisins, ses commerçants, ou de simples passants, même masqués !

 

  • Un projet coup de cœur à mettre en lumière : 

 Plutôt qu’un projet, je souhaiterai mettre en avant le formidable engagement des bénévoles et le rôle essentiel des associations pendant cette difficile période de crise. Elles font preuve chaque jour de leur capacité à répondre à des besoins toujours plus criants.

Là où s'accroît le sentiment d’injustice et d’isolement, elles permettent encore de faire lien, grâce à leurs projets collectifs portés par l’engagement citoyen.

 

  • La bonne résolution à mettre en œuvre dès le déconfinement ?

Réunir des amis autour de petits dîners, retourner au cinéma, au concert ou au théâtre … et retrouver toute l’équipe IDEAS !

 


Découvrez le parcours d’Isabelle Gougenheim.

Suivre Isabelle Gougenheim sur LinkedIn et Twitter.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer