Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 30 mars 2020 - 14:03 - Mise à jour le 30 mars 2020 - 14:48
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#PrenezSoinDeVous : le confinement de Fatem-Zahra Bennis

La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 (coronavirus) nous oblige tous à rester confinés afin de protéger les plus fragiles et notre système de soin. Le média est vecteur d’informations, mais aussi créateur de lien. Aussi, chez Carenews, nous lançons une série de discussions quotidiennes entre confinés. « Prenez soin de vous » crée une rencontre engagée et permet une aération virtuelle. Aujourd’hui, on se rend chez Fatem-Zahra Bennis, directrice adjointe de l'association Ikambere, qui accompagne les femmes en situation de précarité vivant avec le VIH, et administratrice du Fonds pour les Femmes en Méditerranée.

#PrenezSoinDeVous : le confinement de Fatem-Zahra Bennis, association Ikambere

Avant de m’adonner à cet exercice de l’interview, auquel je me plie avec plaisir, je souhaitais adresser à toutes celles et tous ceux qui souffrent directement de cette épidémie ou ont perdu un proche mes pensées les plus émues et les plus chaleureuses.

  • Fatem-Zahra, à quoi ressemble votre confinement ?

Il ressemble au passage d’une routine à une autre, de celle imposée par le rythme parisien à celle du confinement, avec mon fils de deux ans, mon mari et mes beaux-parents. Une cohabitation de trois générations qui me permet de continuer mon activité et de ne pas me laisser envahir par l’idée du confinement, encore plus présente dans mon esprit que ressentie physiquement. Loin des membres de ma famille, pour beaucoup confinés au Maroc, j’échange néanmoins beaucoup avec eux ainsi qu’avec l’équipe d’Ikambere.

  •  Qu'est-ce que vous faites pour vous changer les idées ?

Pour relativiser les difficultés du quotidien, je pense aux femmes accompagnées par Ikambere qui se retrouvent aujourd’hui isolées, sans le repère que constitue pour elles notre centre d’accueil et surtout sans le soutien des autres bénéficiaires qui partagent au quotidien leur situation. Cette pensée me suffit généralement à mettre de côté ma propre inquiétude et à me remettre au travail en quête de solution et de financements pour maintenir coûte que coûte un accompagnement et un soutien, même à distance, de toutes ces femmes. En optimiste, je m’imagine aussi toutes les retrouvailles joyeuses qui suivront la fin du confinement…

  •  Un conseil pour prendre bien soin de soi ?

N’étant pas une grande lectrice des pages bien-être des magazines, je me contenterai de conseiller à toutes et tous de prendre des nouvelles de leurs proches. Rire et parler avec ceux que l’on aime reste le meilleur traitement contrer la sinistrose.

  • Une lecture / un film / une série / un podcast / un compte à suivre / une musique/ qui vous a redonné le sourire ? Ou plusieurs ! 

Sex Education, une série britannique légère et pleine d’humour sur la sexualité des adolescents. Pour travailler au quotidien sur l’accompagnement de femmes vivant avec le VIH, je sais désormais à quel point l’éducation sexuelle est essentielle tant en matière de santé que de tolérance.

  •  Une idée pour continuer à s'engager depuis son canapé ?

La réserve civique, créée en 2017 et pouvant être activée notamment dans la crise actuelle, permet de s’engager dans la durée, parce que le besoin de solidarité ne s’arrêtera pas avec la fin de la crise sanitaire.  Ne pas hésiter non plus à aller voir, si on a une envie d’agir, la plateforme benevolat.fr créée par plusieurs organisations dont Probono Lab et France Bénévolat. Même à distance, peut trouver preneur sur cette plateforme.

  • Une bonne nouvelle repérée pendant cette crise (et qui serait passée sous les radars) ?

 Le printemps, lui, n’a pas attendu la fin du confinement.

  •  Une proposition pour changer le monde après le confinement ? Et pour construire le jour d'après. 

Changer le monde !


Retrouvez Fatem-Zahra Bennis sur LinkedIn

Suivre l'actualité d'Ikambere : http://www.ikambere.com/index.php

Suivre l'actualité du Fonds pour les Femmes en Méditerranée : https://www.medwomensfund.org/

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer