Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 4 novembre 2019 - 16:49 - Mise à jour le 7 novembre 2019 - 21:26
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Un fonds mondial pour les victimes de violences sexuelles en période de conflit

Le Global survivors fund a été officiellement lancé à l’occasion du 10e anniversaire du mandat sur la prévention et la lutte contre les violences sexuelles dans les conflits, pour venir en aide à ses victimes. Emmanuel Macron a déjà annoncé un soutien de la France à hauteur de six millions d’euros.

Crédit photo : i-stock

 

L’activiste irakienne Nadia Murad et le gynécologue congolais Denis Mukwege, les prix Nobel de la paix 2018, ont lancé le Global survivors fund ce 30 octobre au siège des Nations unies à New York. Il vise à aider les victimes de violences sexuelles en période de conflit, que ce soit sous la forme d’un soutien financier, l’accès à des soins adaptés ou encore un accompagnement pour trouver un logement sûr. Le fonds aidera également les gouvernements à mettre au point leurs propres plans d’aide aux victimes. Pour l’activiste Nadia Murad, rapporte The Guardian, « le fonds global est une solution innovante pour procurer aux survivant·e·s un chemin vers la guérison, et il montre que notre conscience collective agit au nom de l’humanité ».

 

Un fonds financé par les gouvernements et le secteur privé

 

La création de ce fonds avait été inclue dans une résolution adoptée fin avril par le Conseil de sécurité des Nations Unies sur les violences sexuelles en période de conflit. Il devrait être financé par les dons de gouvernements ainsi que du secteur privé, pour un objectif de 50 et 100 millions d’euros d’ici à 2022. Lors du sommet du G7 en août dernier, le président français Emmanuel Macron a annoncé que la France attribuerait six millions d’euros au Global survivors fund. Le président du Conseil de l'Union européenne, Donald Tusk, a de son côté promis un soutien à hauteur de deux millions d'euros. L’Allemagne a par ailleurs donné environ 200 000 euros pour aider à lancer le fonds. Selon The Guardian, le Royaume-Uni, le Japon, la Norvège et la Corée du Sud envisagent également de contribuer au fonds. 

Today I joined @DenisMukwege at the UN to launch the @glsurvivorsfund. I am grateful to everyone who worked to make this a reality: @MukwegeFoundation, @USGSRSGPatten, @nadiainitiative. Thank you to @EmmanuelMacron, Angela Merkel & @EU_Commission for supporting this Fund. pic.twitter.com/6QqC11edAt

— Nadia Murad (@NadiaMuradBasee) October 30, 2019
Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer