Aller au contenu principal
Par La Fondation la France s'engage - Publié le 8 avril 2020 - 17:11 - Mise à jour le 6 mai 2020 - 16:17
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#ValorisonsLesSolidarités : l’ADSF appelle aux dons pour héberger en urgence les femmes sans-abri

Face à l’épidémie de Covid-19, l’association ADSF (Agir pour la Santé des Femmes) redouble d’efforts pour accompagner, soigner et mettre à l’abri les femmes en situation de grande précarité.

#ValorisonsLesSolidarités : l’ADSF appelle aux dons pour héberger en urgence les femmes sans-abri. Crédit photo : Patrick Bar

Comment se protéger du virus et se confiner si l’on n’a pas de chez-soi ? Déjà particulièrement vulnérables en temps normal, les femmes sans-abri sont plus que jamais isolées et exposées. L’ADSF, lauréate 2017 de la Fondation la France s’engage, lance donc une campagne de dons pour loger en urgence les femmes les plus vulnérables et leur famille dans des chambres d’hôtel.

Aussi, grâce au camion de maraude de l’association, les bénévoles d’ADSF, professionnels de santé et travailleurs sociaux, vont à la rencontre des femmes, dans le respect des gestes barrières, qu'elles soient à la rue, dans les hôtels sociaux et dans les bidonvilles, afin d’évaluer leurs besoins (santé, alimentaire, produits d’hygiène). Une campagne téléphonique a également été mise en place par l’association pour pouvoir offrir un soutien psychologique et communiquer aux femmes les informations indispensables pour se protéger pendant cette période.

 

 

« Plus que jamais nous avons besoin du soutien financier du plus grand nombre pour nous permettre de poursuivre la mise à l’abri dans les hôtels au maximum de la période du confinement. Mais aussi apporter aux femmes tous les produits nécessaires pour leur hygiène et le soutien psychologique dont elles ont plus que jamais besoin. Merci à vous. »

Nadège Passereau, déléguée générale de l’ADSF

Un accès à la santé pour toutes

Les hommes en situation de précarité ont cinq fois moins accès aux soins que la population en générale ; c’est neuf fois moins pour les femmes, rappelle l’association. L’ADSF est née en 2001 pour répondre au désintérêt pour la santé de genre et au déficit d’acteurs dans le champ spécifique de la santé des femmes dans l’action humanitaire. Le principe de l’ADSF est alors posé : la santé des femmes comme un état de bien-être social, physique et mental, telle qu’elle est définie par l’Organisation Mondiale de la Santé. Depuis, l’ADSF intervient en France, en Europe de l’Est, au Maghreb, en Afrique, au Proche-Orient et en Asie.

L’ADSF fonctionne sur un mode bénévole pour l’ensemble de ses projets et réalise les actions suivantes :

  • soigner les femmes les plus démunies : maraudes, consultations dans des centre d’accueil, actions autour de la santé mentale
  • lutter contre la violence et l’exclusion : formation destinées aux professionnels de santé pour sensibiliser et donner les outils pour dépister les situations de violence
  • partager l’expertise médical à l’international : colloques, formations
  • sensibiliser les institutions.

« Que vous soyez gynécologue, sage-femme, médecin, journaliste, psychologue, photographe, vidéaste, chargé·e de communication, bon·ne conducteur·trice, ou tout simplement motivé·e, nous avons besoin de vous ! » 

L’équipe de l’ADSF

 

Aidez l'ADSF en faisant un don ou en devenant bénévole

Pour devenir bénévole : https://adsfasso.org/agissez-avec-nous/devenir-benevole/

Vous pouvez soutenir financièrement les actions de l’association : 

 

 

#ValorisonsLesSolidarités : les lauréats de la Fondation la France s'engagent se mobilisent pendant la crise sanitaire liée au coronavirus
Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer