Ground Control : l'endroit hype écolo-solidaire qui met de la joie dans Paris

Ground Control : l'endroit hype écolo-solidaire qui met de la joie dans Paris
Au début, c'était un bar éphémère nomade et un petit peu secret. Aujourd'hui, le Ground Control est devenu la nouvelle "place-to-be" de Parisiens de tous horizons. Lieu de vie indépendant, l'endroit mixe les usages et se fait tour à tour laboratoire d'expérimentation citoyenne et lieu d'exposition culturelle et artistique. C'est aussi et surtout un endroit où l'on peut manger et boire en profitant d'une programmation qui met en lumière les initiatives écologiques et solidaires qui feront la ville de demain. Résolument engagé, le Ground Control lutte contre l'exclusion : il emploie, en partenariat avec Emmaüs Solidarités, deux personnes en situation de grande précarité, et héberge "la Résidence", espace de formation et restaurant solidaire qui accueille des chefs réfugiés du monde entier. Totalement aménagé avec du matériel de récupération, le lieu favorise les circuits courts dans son approvisionnement, valorise ses biodéchets et limite ceux qui ne sont pas recyclables. Installé dans l'ancien site de tri postal de Charolais, le lieu fait partie des Sites Artistiques Temporaires de SNCF Immobilier.


 

Le bar nomade et éphémère prend ses quartiers à la Gare de Lyon


 

C'est dans une halle industrielle de 4500m² que loge à présent le Ground Control, sur l'ancien site de tri postal de Charolais, mis à disposition par SNCF Immobilier pour une durée de deux ans. Le site sera ensuite réinvesti pour y aménager un quartier écolo comprenant plus de 600 logements, ainsi qu'une école, des jardins et des bureaux.

 

Tiers-lieu de vie (Flavie nous explique ici ce dont il s'agit), l'endroit est à la fois un espace de restauration et de convivialité, un jardin pour la détente, un espace de mixité sociale et intergénérationnelle, un laboratoire d'expressions citoyennes, une galerie d'exposition ou encore un espace d'ateliers collaboratifs.


 

Un lieu de vie écoresponsable et citoyen


 

Sous l'espace couvert du Ground Control, six comptoirs culinaires proposent des repas bon marché et surtout engagés : l'ensemble des restaurateurs sont soumis à une charte de qualité privilégiant les produits bio, durables et provenant de circuits courts.

 

Le site met aussi un point d'honneur à la gestion de ses déchets. En 2017, 2 365 kilos de biodéchets ont été revalorisés en biogaz ou en compost entre mai et octobre. Cette année, la réouverture du Ground Control a été l'occasion de mettre à contribution l'ensemble des acteurs du lieu pour réduire massivement les déchets non-recyclables au profit d'ustensiles réutilisables ou compostables.


 

Solidarités au Ground Control : le Refugee Food Festival


 

La lutte contre l'exclusion fait aussi partie des politiques menées par l'endroit, qui emploie avec le dispositif "Premières heures" deux personnes en situation de très grande précarité grâce au concours d'Emmaüs Solidarités.

 

C'est aussi dans la grande Halle à manger du Ground Control que le Refugee Food Festival, partenaire de l'UNHCR, a élu sa Résidence. Restaurant solidaire et lieu de formation, on y accueille des chefs réfugiés du monde entier pour partager des spécialités culinaires variées.


 

Une vie urbaine "pacifiée et joyeuse"


 

Si le Ground Control est un endroit où l'on peut boire et manger, c'est avant un espace de vie transgénérationnel, riche d'une programmation pour la co-construction et le développement durable. Des ateliers dédiés au bien-être, à la cuisine, ou encore à la pédagogie Montessori prennent régulièrement place dans la Zone Franche, qui héberge aussi un "espace à salir" consacré aux arts plastiques et créatifs ainsi que diverses expositions ainsi que plusieurs concept-stores et autres cabinets de curiosité.

 

L'immense terrasse de 1 500 m2 qui borde la halle a également été aménagée dans l'esprit du lieu : brics-et-brocs parfois insolites, transats pour lézarder au soleil... L'espace, à l'abri du bruit et de la circulation, est devenu emblématique du Ground Control. C'est ici qu'est implanté le Grand Verger, un potager urbain déployé sur toute la terrasse pour sensibiliser le public à l'agriculture urbaine.



 

, , , , ,