Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 15 janvier 2021 - 17:15 - Mise à jour le 20 janvier 2021 - 09:03
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Baromètre du mécénat de compétences : une accélération de l’engagement citoyen en 2020

La restitution du deuxième baromètre du mécénat de compétences 2020 a été dévoilée ce vendredi 15 janvier, patronnée par l’association Alliance pour le mécénat de compétences, présidée par Marianne Eshet (déléguée générale de la Fondation SNCF).

2e baromètre du mécénat de compétences. Crédit : iStock
2e baromètre du mécénat de compétences. Crédit : iStock

 

C’était en janvier 2019, 16 dirigeants d’entreprises s’engageaient en signant un manifeste lors de la présentation du premier baromètre du mécénat de compétences. C’est à ce moment précis que l’association Alliance pour le mécénat de compétences a été créée, présidée par Marianne Eshet (déléguée générale de la Fondation SNCF). En 2020, ils sont 22 dirigeants à avoir signé le manifeste pour promouvoir le mécénat de compétences dans leur entreprise. Ils étaient réunis ce matin.

Cette deuxième édition du baromètre (soutenu par les Fondation SNCF et Fondation ADP) livre des indicateurs intéressants sur la santé du mécénat de compétences dans les grandes entreprises. Réalisé par l’IFOP, à l’automne 2020, il permet d’avoir une cartographie du mécénat de compétences. Nouveautés, l’enquête a été menée sur 1 100 salariés ayant expérimenté le mécénat de compétences, soit un échantillon plus vaste qu’en 2019 (1 000) et une évaluation a été réalisée sur 184 associations bénéficiaires de cette démarche. 

 

Le mécénat de compétences, c’est un engagement citoyen d’un nouveau type. C’est un élan individuel et collectif. La crise et le confinement ont vivifié le mécénat de compétences. La société est confrontée à une fracture sociale inédite. Le mécénat de compétences est un vecteur innovant d'engagement sociétal. Les salariés, bousculés dans leur quotidien, ont pris conscience de l’importance du lien social. Ce mécénat d’un nouveau type est une lame de fond. Il peut nous transformer. Aujourd’hui, grâce aux résultats de ce deuxième baromètre, nous partageons une conviction ensemble : l'engagement citoyen est ancré durablement dans la sphère du travail. Et c’est grâce à vous, les 22 dirigeants de l’Alliance du mécénat de compétences, que c’est possible. Vous qui êtes unis et présents pour incarner et porter ce mécénat intelligent. Vous qui avez signé ce manifeste, vous vous êtes engagés personnellement pour essaimer à l’intérieur et l’extérieur de votre entreprise. Vous m’aidez à réaliser ce vieux rêve, celui que les 26 millions de salariés en France puissent vivre cette expérience stimulante », a rappelé Marianne Eshet en ouverture de la conférence. 

 

Le mécénat de compétences fédère et rassemble

Premier résultat important du baromètre de 2020, 66 % des Français trouvent légitime que les entreprises proposent à leurs salariés de s'engager pour des causes qu’elles soutiennent. C’est un chiffre important (+ 3 points versus 2019). Élément intéressant, 83 % des moins de 35 ans adhèrent à cette idée. L’image d’une séparation étanche entre les activités économiques et sociétales d’une entreprise est complètement obsolète et dépassée pour les jeunes générations. La grande majorité des dirigeants d'entreprise (94 %) estime normal d’impliquer ses salariés dans une mission de mécénat d’entreprise (+11 points par rapport à 2019). Pour 97 % des salariés ayant expérimenté le mécénat de compétences, il semble logique que leur entreprise joue un rôle pour l'intérêt général. La même proportion d’associations ayant bénéficié de mécénat de compétences a déclaré être satisfaites de cette démarche.  

 

Des bénéfices professionnels et personnels pour les salariés

71 % des salariés ayant expérimenté le mécénat de compétences pensent que cela leur procure un enrichissement personnel et représente une source d’évolution (+14 points), et 57 % ont même acquis de nouvelles compétences. Et 37 % des salariés interrogés ont déclaré que cela avait représenté une remotivation dans leur travail (+8 points). Autre constat important, le mécénat de compétences permet de développer le vivier de ressources et de faire connaître le monde associatif à des publics très éloignés. 42 % d’entre eux sont des salariés « primo-engagés », ils n’avaient jamais eu de contact avec le secteur associatif. Grâce au mécénat de compétences, un nouveau public rencontre l'engagement sociétal. 

 

Un impact fort dans le lien entre salariés et entreprises

Autre enseignement important, le mécénat de compétences permet de renforcer fortement le lien entre salariés et employeurs. C’est un excellent accélérateur d’engagement au sein des entreprises. 78 % des salariés qui ont effectué des missions déclarent mieux comprendre les valeurs de leur entreprise (+10 points versus 2019). Un focus a été fait chez les salariés de moins de 35 ans, les millennials. Une grande majorité d'entre eux (80 %) estime que le mécénat de compétences leur permet de sortir de la routine, et 68 % déclarent que cela renforce leur motivation au sein de l'entreprise. C’est un indicateur fort des attentes de la jeune génération.   

Un rôle structurant pour les associations

L’impact pour les associations est également notable. En 2020, sur fond de crise sanitaire, 70 % des associations ont eu recours à des missions techniques ou de compétences humaines, un tiers pour du parrainage ou du tutorat. Ces chiffres expliquent que 97 % des associations bénéficiaires se disent satisfaites de cette expérience. Le regard sur le monde de l’entreprise semble en passe de changer chez une grande majorité d’associations (65 %). Et 83 % déclarent même que le mécénat de compétences joue aujourd'hui un rôle structurant dans leur organisation. 

 

 

Christina Diego 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer