Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 29 décembre 2020 - 12:00 - Mise à jour le 29 décembre 2020 - 12:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[Best of] Nos 5 coups de cœur tech for good de 2020

Rogervoice, in:Expeditions, The Sorority, Stirrup, Toutes Mes Aides… (Re)découvrez le meilleur de notre rubrique #Techforgood de 2020, avec une sélection de la rédaction de cinq innovations tech solidaires et engagées.

Compilation des meilleurs TechForGood 2020. Crédit : tortoon

 

Découvrez la compilation des cinq articles #TechForGood 2020 sélectionnés par la rédaction !

 

 

Olivier Jeannel, le fondateur et CEO de Rogervoice, lui-même malentendant, a créé une application pour permettre aux personnes sourdes de passer et recevoir des appels téléphoniques en toute autonomie. La technologie embarquée permet une traduction simultanée de la conversation en langue des signes française (LSF) et en langue française parlée complétée (LPC). Dès que la personne malentendante reçoit un appel entrant, un système de sous-titres lui permet de lire et ensuite de répondre simultanément. A ce jour, plus d’1,6 million d’appels ont été passés via l’appli Rogervoice. Un succès. 

 

 

En plein premier confinement du printemps, la plateforme in:Expeditions a vu le jour et son idée est décidément bien originale. Elle propose des expéditions virtuelles pour les aventuriers (coincés dans leur canapé) qui souhaitent dialoguer avec des expert·e·s engagé·e·s en France et aux quatre coins de la planète. Aux commandes, la journaliste Coralie Custos Quatreville et l’entrepreneur Florian Guillaume qui rêvaient de créer la « première plateforme de visio-expéditions au service de l'engagement ». La promesse en ces temps de confinement apparaît somme toute salvatrice : « partir en visio-expéditions depuis son salon ».  Depuis la rentrée, in:Expeditions programme quatre visio-expéditions d’une heure tous les mercredi. Au total, à ce jour, il existe donc 36 visio-expéditions immersives. Ne vous y trompez pas, une visio-expédition n’est ni un webinar, ni un cours magistral en ligne. C’est une immersion numérique, le temps d’une heure ou deux, pour explorer le quotidien et la passion d’un expert engagé. A tester. 

 

 

Le constat est sans appel. Dans le monde, une femme est tuée par un proche toutes les dix minutes, selon les chiffres de l’ONU. C’est ce qui a intéressé Priscillia Routier Trillard, après un burnout professionnel en 2019. Avec son psychologue, elle découvre la thématique de la sororité, la solidarité entre les femmes. Elle plaque sa vie professionnelle d’avant, et elle s’associe à Fanny, une amie graphiste, et Thibaud et Adrien, deux développeurs, pour créer une appli engagée pour les femmes, The Sorority. Le leitmotiv de l’application : permettre aux femmes témoins de violences sur une autre femme de dénoncer  les faits en temps réels. Et aux victimes de signaler qu’elles sont en danger. Une fois connectées et géolocalisées, les femmes qui se sentent menacées chez elles, suivies dans la rue ou violentées dans un établissement scolaire peuvent appuyer sur un bouton « alerte ». Un push est alors envoyé aux autres utilisatrices connectées qui peuvent alerter les autorités policières, par exemple. Autres fonctionnalités, un message en grand s’affiche sur leur écran pour solliciter les personnes autour d’elles et demander de l’aide, actionner une alarme sonore pour essayer de faire fuir l’agresseur, voire appeler la police grâce à un raccourci sur l’appli. L'application est sortie sur android et iOS le 1er septembre 2020. 

 

 

 

C’est en 2019 que Delphine Barthe a créé Stirrup, une plateforme permettant aux sans-abri de disposer d’un logement pour une période tremplin et de se réinsérer dans la vie économique et sociale. C’est après avoir voulu aider une famille qui vivait dans la rue, à Lille, qu’elle se rend compte du problème social des logements vacants — la seule solution répondant à la problématique des personnes sans-abris, en déduit la jeune femme engagée. Elle décide de créer Stirrup pour répondre à ce fléau. La plateforme propose ainsi aux propriétaires privés de logements vacants de les mettre à disposition de personnes en difficulté (femmes victimes de violences conjugales, réfugiés, salariés qui dorment dans leur voiture…) sur une période allant de trois à six mois. Ils ne perçoivent pas de loyers, mais bénéficient d’une exonération fiscale de 66 % au titre du don en nature. Pour les convaincre, Stirrup rappelle qu’une habitation vacante coûte 2 500 euros par an (dégradation, squat…). L’application propose également aux bailleurs sociaux de sécuriser l’occupation des logements vacants en zone ANRU (zone d'aménagement et de rénovation urbaine) et en passe d’être détruits. Stirrup prend en charge la gestion de la relation contractuelle entre les propriétaires, les personnes relogées et les associations qui les accompagnent. 

 

 

Le simulateur Toutes Mes Aides permet aux entreprises d’informer leurs collaborateurs et travailleurs sociaux des aides financières auxquelles ils ont droit. Cette application est utilisée aujourd’hui par 43 000 personnes. La startup sociale était dans les premiers projets soutenus par l’incubateur 21, l’accélérateur d’innovation sociale de la Croix-Rouge. Avec la crise de la Covid-19, une autre plateforme a été mise en place, Tilia, en partenariat avec l’appli Toutes Mes Aides. La plateforme Tilia accompagne les aidants qui prennent soin de leurs proches en perte d’autonomie. Elle propose une application et un assistant personnel qui délivrent aux aidants un service d’assistance et de conseils pour répondre aux besoins des personnes fragilisées. Par exemple, l’assistant personnel gère les prises de rendez-vous et conseille également les aidants sur les démarches administratives nécessaires. L’objectif est de « simplifier le quotidien des aidants et les rassurer sur le bien-être de leur proche », peut-on lire sur le site Internet de Tilia.

 

 

La rédaction 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer