Aller au contenu principal
Par Fondation Transdev - Publié le 2 mars 2021 - 16:02 - Mise à jour le 4 mars 2021 - 18:12
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#CeuxQuiFont : interview d’Annie Gaborieau de la Fondation Apprentis d’Auteuil - Pays de Loire

Bienvenue dans #CeuxQuiFont, le podcast de Carenews qui valorise les associations en première ligne pendant la crise sanitaire, économique et sociale que nous traversons. « Ceux qui font », ce sont toutes celles et ceux qui veulent agir et être solidaires. Depuis son canapé ou en extérieur dans le respect des gestes barrières, il y a beaucoup de manières de s’engager. Pour cet épisode, Louise Vignaud, journaliste à Carenews, reçoit Annie Gaborieau, l’une des responsables pédagogiques et administratives de l’antenne Pays de Loire de la Fondation Apprentis d’Auteuil.

Crédit visuel : Carenews.
Crédit visuel : Carenews.

 

Reconnue d’utilité publique depuis 1929, la Fondation catholique Apprentis d’Auteuil est aujourd’hui un acteur incontournable en faveur de la protection de l’enfance. Apprentis d’Auteuil a pour mission d’accueillir des enfants et adolescents en difficultés ou en danger.  La fondation compte 240 établissements répartis dans toute la France, de la crèche jusqu’au BTP en passant par les maisons d’enfance à caractère social, les maisons de famille, les  centres de formations pour jeunes adultes. 

Remobiliser et former les jeunes en Pays de Loire

Annie Gaboriau est l’une des responsables pédagogiques et administratives de l’antenne Pays de Loire de la fondation. Ce pôle axé sur la formation professionnelle permet chaque année à une cinquantaine de jeunes, âgés de 16 à 30 ans, de se remobiliser et de se former pour ensuite s’insérer sur le marché du travail.

« Le public que nous accueillons dans nos centres de formation est vraiment un public fragile, explique Annie Gaborieau. Ce sont des jeunes mis au ban de la société avec peu, voire aucun diplôme, très souvent décrocheurs scolaires, isolés, pouvant cumuler plusieurs freins à l’insertion professionnelle : financier, familial, de logement, de santé… »

En Pays de Loire, Apprentis d’Auteuil a développé plusieurs dispositifs de remobilisation  pour les jeunes en difficulté, notamment à Angers et Cholet. La plupart de ces dispositifs ont en commun d’être nés à l’initiative de chefs d’entreprises, partenaires d’Apprentis d’Auteuil :

  • Réussir Angers : dispositif destiné aux jeunes adultes âgés de 18 à 30 ans, issus des quartiers prioritaires d’Angers. Il propose des sessions de cinq mois de formation à 12 jeunes. À l’aide d’une pédagogie individualisée, les jeunes travaillent les savoirs de base et les savoir-être. Ils bénéficient de stages de découverte, de chantiers d’insertion, d’un accompagnement pour leurs démarches administratives, de santé, de recherche d’emploi. Ces jeunes adultes travaillent également leur autonomie, la mobilité - en finançant le permis de conduire - ainsi que l’estime de soi et le lien social, grâce à des activités sportives, artistiques et culturelles.  
  • Skola Logistique - filière végétale à Angers : dispositif d’accompagnement gratuit développé par Apprentis d’Auteuil pour permettre à des jeunes, peu ou pas diplômés de se former aux métiers logistiques de la filière végétale. Ce programme est co-construit avec l’entreprise Fleuron d’Anjou.
  • Jard’IN Angers : dispositif gratuit développé par Apprentis d’Auteuil pour offrir à des jeunes, peu ou pas diplômés, d’explorer et de valider un projet professionnel autour des métiers du végétal et de l’agriculture urbaine (vente, logistique, production).
  • Pas à pas : formation gratuite de cinq mois destinée prioritairement à un public entre 16 et 30 ans, possiblement adressé par Pôle Emploi, la Mission locale, Cap Emploi, le département ou venant à titre personnel. Cette formation est déployée à Cholet, la Roche-sur-Yon et Châteaubriant (dispositif actuellement gelé).

 « La crise a fait apparaître une fracture numérique énorme »

Pour Annie Gaborieau, la crise sanitaire a accentué les inégalités et creusé le décalage entre les jeunes en difficultés et le monde du travail. Les entreprises ont fermé et ont des  difficultés à accueillir des stagiaires ou des visites. L’isolement social généré par les confinements a fortement pesé sur les jeunes accompagnés par Apprentis d’Auteuil. 

« La crise sanitaire a fait apparaître une fracture numérique énorme, alerte Annie Gaborieau. Le public que l’on accueille n’est pas équipé en ordinateur et n’a parfois même pas de connexion internet. » 

Les équipes d’Apprentis d’Auteuil Pays de Loire ont dû s’adapter pour maintenir le lien avec les jeunes et éviter qu’ils ne décrochent des différents dispositifs. Des stratégies de communication ont ainsi été mises en place : échanges en visios ou au téléphone, groupes Whatsapp pour créer du lien entre les jeunes. « Ça a été très performant car lorsqu’on a retrouvé les jeunes en présentiel mi-mai nous avions retrouvé l’intégralité des jeunes à une exception près », se félicite Annie Gaborieau. 

L’équipe a également dû déménager dans des locaux plus grands pour pouvoir accueillir les jeunes tout en respectant les règles sanitaires.  Enfin, l’équipe a cherché des financements afin d’équiper les bénéficiaires en outils numériques (portables, ordinateurs). 


Retrouvez les Apprentis d’Auteuil sur Facebook ou sur le site internet de la fondation. 


« Nous avons besoin des entreprises » 

Pour permettre de poursuivre efficacement l’accompagnement des jeunes en formation, Annie Gaborieau lance un appel aux entreprises du territoire :  « Nous avons besoin des entreprises, car sans elles on ne peut rien faire. Nous avons besoin qu’elles nous ouvrent leurs portes pour faire des visites, pour accueillir des stagiaires, pour venir témoigner de leur métier, pour être parrain de session. » La directrice pédagogique rappelle également que les bénévoles sont les bienvenus sur l’antenne d’Angers. Pour développer un partenariat avec l’antenne Pays de Loire ou pour soutenir financièrement les dispositifs de remobilisation et d’insertion développé sur ce territoire, rendez-vous sur le site d’Apprentis d’Auteuil.

#CeuxQuiFont
Cet épisode est soutenu par la Fondation Transdev. Sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation Transdev incarne l’engagement philanthropique et citoyen du groupe Transdev dans les villes et les départements desservis par les réseaux dont il est opérateur. La fondation Transdev déploie son action dans le champ de la mobilité sociale en soutenant des initiatives qui permettent à des personnes fragilisées d’évoluer et de progresser dans leur parcours de vie.

 

Tous les épisodes :

 
Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer