Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 11 novembre 2020 - 08:00 - Mise à jour le 11 novembre 2020 - 08:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[EN IMAGES] La campagne #PlusJamaisSansMonAccord sensibilise les lycéens franciliens aux violences sexistes et sexuelles

Parce que « les jeunes filles sont majoritairement visées par les violences sexuelles » le centre francilien pour l'égalité femmes-hommes Hubertine Auclert a lancé l’ambitieuse campagne #PlusJamaisSansMonAccord. Un site, des affiches, une brochure et des vidéos dans les lycées et l’espace public pour sensibiliser les jeunes aux violences sexistes et sexuelles, et les encourager à agir.

Crédit photo : Centre Hubertine Auclert.

Selon l’Enquête Violences et Rapports de genre (Virage) réalisée par l’Institut national d'études démographiques en 2016, 40 % des femmes victimes de violences sexuelles avaient moins de 15 ans au moment des faits, et 16 % étaient des adolescentes de plus de 15 ans. D'après Santé publique France, 10,7 % des filles estiment que leur premier rapport sexuel était « accepté mais pas vraiment souhaité », et 1,7% des filles affirment que leur premier rapport était forcé. Les statistiques prouvant l’ampleur des violences sexistes et sexuelles dont les adolescentes sont victimes ne font de fait que s’additionner. 

« On ne le dit pas assez : les jeunes filles sont majoritairement visées par les violences sexuelles »

« On ne le dit pas assez : les jeunes filles sont majoritairement visées par les violences sexuelles. Face à un tel constat, et alors que l’éducation sexuelle dans les collèges et lycées reste quasi inexistante, nous avons décidé de donner des outils aux principaux et principales concerné·es pour lutter contre ces violences », explique dans un communiqué Marie-Pierre Badré, présidente du Centre Hubertine Auclert et déléguée spéciale à l’égalité femmes-hommes de la région Île-de-France. 

Le 21 octobre dernier, le centre francilien pour l'égalité femmes-hommes a donné le coup d’envoi de sa campagne de sensibilisation aux violences sexistes et sexuelles, #PlusJamaisSansMonAccord. Quatre affiches et une brochure créées par l’agence We Are Together doivent être diffusées dans l’ensemble des lycées franciliens à l’attention des adolescent·e·s de 15 à 18 ans. 

Les visuels sensibilisent au harcèlement sexuel, la cyberviolence, les agressions sexuelles et le viol avec quatre messages chocs : « Je n’avais pas envie, il m’a forcée », « Tu m’as mis une main dans les couloirs », « Il a posté un nude d’elle, ça nous a fait marrer » et « Je vous ai ignorés, vous m’avez insultée ». Une façon implacable d'interpeller victimes, témoins et agresseurs.

Pour aider à identifier ces violences, le @CentreHubertine diffusera également dans tous les lycées en @iledefrance 4 affiches représentant 4 types de violences : viol, harcèlement sexiste, agression sexuelle et les cyberviolences. #PlusJamaisSansMonAccord https://t.co/6CUNP82BHH pic.twitter.com/sR4vUc9TjM

— Femmes-Hommes IDF (@CentreHubertine) October 22, 2020

Trouver de l’aide quand on est victime, réagir quand on est témoin... La campagne se compose également d’un site d’information dédié, et se décline en une vidéo diffusée dans le transilien ainsi que des spots de campagne présentés dans le réseau JC Decaux d’Île-de-France pendant cinq semaines. Pour optimiser la diffusion — et la réception — de cette sensibilisation aux violences sexistes et sexuelles auprès des jeunes, l’influenceuse lifestyle Crazy Sally, les humoristes Agathe.vrte et Batzair ainsi que le rider de BMX Philippe Cantenot ont relayé la campagne lors d’une discussion live. Chacun·e est invité·e· à participer à cette mobilisation sous le hashtag #PlusJamaisSansMonAccord, ainsi qu’en téléchargeant et diffusant les affiches, autocollants et autres emojis.

 

Mélissa Perraudeau 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer