Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 26 février 2020 - 12:01 - Mise à jour le 26 février 2020 - 14:41
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[La librairie Carenews] 5 livres à lire en février pour penser l’engagement

Enquête en terre d’ESS, la vie et l’œuvre du grand mécène Pierre Bergé, un récit de l’expérience Eccofor… Carenews vous propose une sélection de cinq ouvrages publiés en ce début d’année pour penser et nourrir votre engagement.

Crédit photo : Anna Kim.

C’est en 2012 que se constitue l’association Eccofor, à Dole dans le Jura. Sa mission : initier les jeunes en situation de précarité ou d’exclusion à un métier dans le cadre de l’École de Production Juralternance, en lien avec le développement durable. Accompagnés par des professionnels et des bénévoles, les élèves utilisent des matériaux récupérés (pneus, métaux…) afin de développer des savoir-faire nécessaires à certains secteurs industriels et ainsi s’insérer dans la vie active. Zéro jeune en échec relate l’expérience d’Eccofor, de ses démarches auprès des jeunes à sa philosophie bienveillante du « Faire avec », qui suppose de travailler en étroite collaboration avec les élèves et leur famille. Publié le 09/01/2020 aux éditions Quart Monde.

Qui était réellement Pierre Bergé ? Grâce aux témoignages de ceux qui l’ont côtoyé, dont Jack Lang, Madison Cox, son dernier compagnon, et Bernard-Henri Lévy, les deux auteurs de cette toute première biographie de Pierre Bergé explorent les différentes facettes de ce pygmalion aussi autoritaire que généreux, qui s’est appliqué à propulser la carrière d’Yves Saint Laurent au firmament. Publié le 29/01/2020 aux éditions Kero.

Dans les années 1960, le psychologue américain Marshall Rosenberg imagine une méthode afin d’apprendre à communiquer sans violence, aussi bien dans les sphères privée que professionnelle et publique. Nathalie Achard, militante et directrice de communication pour plusieurs associations (Greenpeace, Mouvement Colibris), se propose avec cet ouvrage d’expliquer cette méthode, qui permet de se faire entendre et surtout d’écouter l’autre. Elle donne également des pistes concrètes pour la mettre en œuvre au quotidien et participer ainsi à la construction d’un monde plus ouvert. Publié le 05/02/2020 aux éditions Marabout.

Éducateur spécialisé, Philippe Toulouse s’engage dans les années 2000 auprès de personnes sans abri à Dunkerque, avec la volonté de créer des structures d’accueil et de professionnaliser les maraudes. Mais très vite, il réalise qu’une partie des fonds publics versés est détournée par ses dirigeants afin de corrompre les élus. Dans son ouvrage, il révèle la mainmise de ceux qu’il appelle les « barons locaux » du milieu associatif et raconte son combat contre la corruption, entre dénonciations de leurs pratiques et pressions exercées pour le faire taire. Publié le 06/02/2020 chez Max Milo Éditions.

Spécialiste de l’économie sociale et solidaire, la journaliste Pascale-Dominique Russo a voulu dans cette enquête se pencher sur la problématique des salariés des associations, des mutuelles et des entreprises sociales. Manque de démocratie dans les organisations, précarité, poids de la concurrence… Avec les cas concrets de la MACIF, du groupe SOS, de France terre d’asile et d’Emmaüs à l’appui, elle déplore une forme de servitude volontaire qui sévit dans les milieux engagés et le manque de prise en compte des salariés dans l’ESS. Publié le 20/02/2020 aux éditions du Faubourg.

Restes d'enfance, Boris Tavernier
Depuis sa création en 2013 en région lyonnaise, l’association Vers un Réseau d’Achat en Commun (VRAC) œuvre pour faciliter l’accès aux produits de bonne qualité dans les quartiers populaires. Elle participe à la constitution de groupements d’acheteurs, qui commandent directement aux producteurs sans passer par des intermédiaires et profitent ainsi de prix plus avantageux. En 2017, l’association a publié un premier ouvrage aux éditions Albin Michel, Femmes d’ici, Cuisines d’ailleurs, dans lequel 15 femmes racontaient leur histoire personnelle au gré de la préparation d’un plat qui leur tenait à cœur. Aujourd’hui, Boris Tavernier, le directeur de VRAC, a fait appel à la plateforme KissKissBankBank afin de financer le livre Restes d’enfance. Son idée : convier une trentaine de personnalités (écrivains, chefs et journalistes culinaires) à décrire un plat qui a marqué leur enfance et à partager leurs recettes zéro-gaspi. S’il est publié, l’intégralité des recettes du livre sera reversée à l’association. En précommande sur la plateforme KissKissBankBank.

Audrey Parvais 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer