Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 26 avril 2020 - 10:00 - Mise à jour le 19 novembre 2020 - 17:44
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#PrenezSoinDeVous : le confinement d'Alexis Krycève

La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 (coronavirus) nous oblige tous à rester confinés afin de protéger les plus fragiles et notre système de soin. Le média est vecteur d’informations, mais aussi créateur de lien. Aussi, chez Carenews, nous avons lancé une série de discussions quotidiennes entre confinés. « Prenez soin de vous » crée une rencontre engagée et permet une aération virtuelle. Aujourd’hui, on se rend chez Alexis Krycève, fondateur de HAATCH et de Gifts for Change.

#PrenezSoinDeVous : le confinement d'Alexis Krycève
  • Alexis ,à quoi ressemble votre confinement ?

Je dois avouer que je ne suis pas le plus à plaindre. C'est un sentiment étrange, presque coupable, de vivre un confinement « confortable » alors que nous traversons tous une telle crise. 

Avec mes deux garçons de 11 et 7 ans, et ma chère et tendre, nous habitons une maison avec jardin dans le 93. Nous avons suffisamment d'espace pour pouvoir cohabiter, concilier travail, école à la maison, jeux et indispensables bols d'air voire repas dehors. Tous les matins, nous contemplons les couples d'oiseaux par la fenêtre (pies, pigeons, geais) qui se mettent  en quête de leur petit-déjeuner. 

Ils ont l'air d'avoir sympathisé avec Lily, notre lapin-mascotte qui vit en liberté dans le jardin.

L'ambiance de notre confinement est très propice à la réflexion, à l'introspection, et au ralentissement. Même si en fait j'ai plus de travail que jamais, avec le chamboulement professionnel induit.

  • Qu'est-ce que vous faites pour vous changer les idées ?

Des parties de Mölki, un peu de piano, quelques films (Aladdin, Star Wars, Merlin l'Enchanteur.. bref, pas mal de Disney depuis que nous avons souscrit à Disney+). 

Nous nous essayons aussi avec les garçons au mentalisme et aux tours de magie... 

  • Un conseil pour prendre bien soin de soi ?

Personnellement je démarre ma journée en mettant des playlists tendance méditation/ yoga... Sans m'adonner réellement à des séances de méditation, j'ai noté une nette amélioration de mon état général et de mon niveau de calme intérieur depuis que j'ai fait ce choix plutôt que de démarrer sur France Inter dès le saut du lit, comme je le faisais jusque-là. J'essaie globalement de démarrer la journée lentement, en prenant un bon petit-déjeuner, ce que je n'ai habituellement pas le temps de faire quand on court dès le matin pour arriver à l'heure à l'école. 

Un autre truc : je cuisine pas mal. Ça agit aussi très positivement : le fait de cuisiner me détend, ça m'aide à m'évader et réfléchir. Et la dégustation en famille contribue aussi à la bonne humeur de tous...

  • Une lecture / un film / une série / un podcast / un compte à suivre / une musique/ qui vous a redonné le sourire ? Ou plusieurs ! 

On m'a offert pour mon anniversaire un abonnement à « Masterclass », une appli où on peut suivre des conseils et cours en ligne dispensés par des experts de différentes disciplines. 

J'ai attaqué avec Serena Williams et j'espère que l'arrêt total du tennis va paradoxalement me permettre d'améliorer mon niveau :) Et avec le CEO de Starbucks, dont je découvre l'histoire. Il prétend que « valeurs » et « profit » ne s'opposent pas forcément... ça alors ! ;)

J'ai hâte de suivre les classes de Jane Goodall et de Gordon Ramsay.

Bien sûr, ce confinement m'offre aussi l'opportunité d'écouter les quelques épisodes de l'excellent podcast Changer la Norme que je n'avais pas encore écoutés ! 

Enfin, une découverte pour les parents : Les Odyssées, un podcast de France Inter qui raconte de façon très sympa l'histoire de grands personnages et de grands mystères. J'ai appris plein de choses avec les garçons. Le dernier en date ? L'histoire de Marie Curie.

  • Une idée pour continuer à s'engager depuis son canapé ?

Acheter français, local, durable, comme je viens de le faire sur la Camif pour un lit superposé fabriqué à l'ESAT du Hameau. 

Préparer le déconfinement en achetant des masques fabriqués en France, lavables et solidaires (comme ceux que nous proposons avec Gifts for Change ;)), et ne pas céder aux réflexes du vieux monde en entretenant le tsunami de plastique qui se prépare si on achète tous des masques jetables made in China : j'ai calculé qu'à raison de 2 ou 3 masques jetables par personne et par jour, on pourrait à nouveau consommer et jeter plus de 300 000 tonnes de plastique par an, soit le même volume que notre consommation annuelle de bouteilles plastique. La récente interdiction des pailles et cotons tiges en plastique paraît dérisoire devant ce nouveau drame potentiel...

  • Une bonne nouvelle repérée pendant cette crise (et qui serait passée sous les radars) ?

Un article du Monde a retenu mon attention. Le titre : « Des enzymes gloutonnes viennent à bout des bouteilles plastiques ».

Une start-up française est parvenue à améliorer une molécule trouvée dans une bactérie du compost pour qu’elle digère le polytéréphtalate d’éthylène (PET) et permette son recyclage.

Comme l'affirment les auteurs de l'atlas du plastique sorti il y a quelques semaines, la principale voie pour réduire la pollution plastique est de réduire drastiquement son utilisation et donc sa production. Mais ce genre de nouvelles, si elles est confirmée (il faut rester prudent), ouvre des perspectives complémentaires intéressantes. 

Ça n'est pas tout à fait passé inaperçu, mais l'interdiction de la consommation d'animaux sauvages en Chine m'a aussi marqué. 

Après, il y a eu de très nombreuses annonces réjouissantes et une forte mobilisation des entreprises, des collectivités et de la société civile. Dernière nouvelle lue ce matin : la décision du maire de Venise de mettre fin au tourisme de masse dans sa ville.

  • Une proposition pour changer le monde après le confinement ? Et pour construire le jour d'après. 

Le temps des entreprises inutiles est révolu.  Pas une entreprise ne devrait poursuivre son activité sans se demander quelle est son utilité, sa contribution au bien commun, sans définir sa mission.


Suivre Alexis Krycève sur LinkedIn et sur Twitter.

Le site de Gifts for Change : https://giftsforchange.fr/

Le site de HAATCH : https://www.haatch.fr/

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer