Aller au contenu principal
Par Groupe La Poste - Publié le 26 août 2021 - 12:07 - Mise à jour le 26 août 2021 - 12:07
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La Poste devient une entreprise à mission

La Poste est la première entreprise publique française à adopter le statut d’entreprise à mission, affirmant publiquement sa raison d’être et ses engagements. Muriel Barnéoud, directrice de l’Engagement Sociétal du groupe, détaille cet acte fondateur, officialisé le 8 juin 2021.

La Poste devient une entreprise à mission. Interview de Muriel Barnéoud. Crédit photo : Bertrand Noël.
La Poste devient une entreprise à mission. Interview de Muriel Barnéoud. Crédit photo : Bertrand Noël.
  • Quelles sont les ambitions et objectifs du Groupe La Poste à travers l’adoption de ce statut ?

 

Le statut d’entreprise à mission vient endosser et révéler ce que La Poste fait en faveur de la société. Cette démarche valorise nos racines, notre héritage et nos missions de service public, tout en les connectant au monde de demain. L’inscrire dans les statuts de l'entreprise valide la reconnaissance de notre mission de la part de l’ensemble des parties prenantes : actionnaires, management, collaborateurs, représentants des collectivités territoriales et d’associations majeures.

Nous articulons cette mission autour de quatre grandes transitions :

  • transition territoriale
  • transition démographique
  • transition numérique
  • transition écologique.

 

Et nous y répondons par quatre engagements, désormais également inscrits dans les statuts de l'entreprise. Nous contribuons au développement et à la cohésion des territoires. Nous favorisons l’inclusion sociale et le vivre ensemble, en accordant une attention particulière à la solidarité intergénérationnelle, aux jeunes, aux déficients, à l’inclusion bancaire. Nous œuvrons pour un numérique éthique, inclusif et frugal, prenant en compte l’inclusion, le respect du libre arbitre et du consentement éclairé.

Et enfin, nous agissons en faveur de l’accélération de la transition écologique pour tous. Ces quatre axes sont nos grandes missions d'intérêt général.

 

  • Comment s’est déroulée l’adoption de ce statut d’« entreprise à mission » pour l’entreprise publique qu’est La Poste ?

 

C’était une forme d’évidence puisque nous portions déjà nos missions et nos actions en faveur de l’intérêt général. Mais chacune des parties prenantes a dû, ce faisant, se demander ce qui les poussait à faire un pas de plus. Le statut d’entreprise à mission a donc été un cadre opportun et très sain pour aller encore plus loin dans notre engagement. C’est un moyen d’innover et d’explorer. Comme le veut le cadre légal, nous avons mis en place une gouvernance dédiée. Le comité de mission est composé de dix-sept membres – dont une majorité de femmes. Neuf sont des personnalités qualifiées et reconnues dans leur domaine : entrepreneures, professeurs, experts de la transition écologique, géographes, économistes, acteurs de l’ESS. Les huit autres membres, siégeant aussi au conseil d’administration, veillent à ce titre à ce que le comité de mission mesure l’impact RSE de l’entreprise à grande échelle, autrement dit sur la société dans son ensemble.

 

  • Le statut donne-t-il une nouvelle dimension à l’engagement sociétal du groupe ?

 

Devenir une entreprise à mission peut paraître évident pour une entreprise comme la nôtre, puisque nous avons depuis toujours été très proches de la notion d’intérêt général. Mais nous sommes la première entreprise publique à adopter ce statut. Cela nous donne un positionnement innovant qui fait émerger un nouveau modèle d’entreprise, une nouvelle façon d’exister en tant qu’acteur économique. C’est une façon saine, stable et intéressante de mener ses activités. Nous souhaitons porter ce statut et le voir fructifier auprès d’un grand nombre d’entreprises, qu’elles soient petites ou grandes, cotées ou non. Et pour être un engagement sincère, comme c’est le cas pour La Poste, cela doit être ancré dans l’histoire de l’entreprise et dans ses actions, venant prouver qu’elle contribue aux sujets de société.

 

  • Que va changer le statut au quotidien au sein de l’entreprise ?

 

En réalité, rien ne va changer, car chacun de nos collaborateurs contribue déjà à ces missions d’intérêt général dans son métier. Quand un facteur éco-conduit, ou qu’il va faire un diagnostic énergétique chez une personne âgée, il est acteur de la transition énergétique de son pays. L'adoption du statut d’entreprise à mission donne tout son sens à ce qu’ils font au quotidien. Il vient leur signifier que notre mission d’intérêt général est portée à tous les étages de la fusée. Il démontre que nous sommes tous alignés et que nous le revendiquons pour demain, parce que c’est cela qui crée de la valeur. C’est un statut fédérateur dans un groupe de grande envergure tel que le nôtre. Notre identité est forgée par notre politique RSE, par les valeurs portées par le groupe et par les engagements qu’il prend en tant qu’entreprise à mission.

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer