Aller au contenu principal
Par Société Générale - Publié le 3 juin 2021 - 13:42 - Mise à jour le 3 juin 2021 - 13:42
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Résultats des premiers comités 2021 de la Fondation Société Générale 

Réunies en mars 2021, les différentes instances de la Fondation Société Générale (conseil d’administration et comités de sélection) ont renouvelé leurs confiance à leurs partenaires et sélectionné de nouvelles initiatives œuvrant pour l’éducation et l’insertion professionnelle, en France et/ou en Afrique. 

Résultats des premiers comités 2021 de la Fondation Société Générale . Crédit photo : Fondation Société Générale.
Résultats des premiers comités 2021 de la Fondation Société Générale . Crédit photo : Fondation Société Générale.

Quels projets ont été sélectionnés par la Fondation Société Générale en 2021 ?

La Fondation Société Générale a réuni  son conseil d’administration fin mars, pour attribuer les premiers soutiens pour l’année 2021. Dans un contexte de crise sanitaire persistante, le président Frédéric Oudéa et l’ensemble des administrateurs ont à nouveau eu à cœur de réaffirmer leur fidélité à des partenaires déjà connus de la fondation, pour la poursuite de projets ou la réalisation de nouvelles initiatives.

Soutien à l’éducation et à l’insertion professionnelle

La fondation renouvelle ses partenariats pour une durée d’un an avec cinq structures portant des projets d’éducation ou d’insertion professionnelle, sur l’ensemble du territoire.

Crésus - De l’éducation financière grâce au jeu « Dilemme » 

Le jeu Dilemme, véritable projet d'éducation budgétaire, vise à former et sensibiliser de manière ludique les jeunes aux questions liées à la gestion d'un budget personnel et professionnel. Ces sessions d'éducation budgétaire durent deux à trois heures et alternent phases de jeu, points pédagogiques, partages d'expériences et débats. Les séances se déploient dans toute la France au sein de différents établissements ou structures partenaires et sont co-animées, dans la mesure du possible, par des collaborateurs Société Générale. La version numérique du jeu, récemment disponible, permet la continuité de l’organisation de ces cessions malgré le contexte.

Social Builder - l’insertion des femmes dans les métiers du numérique – Seine Saint Denis

Le projet Women In Digital est un dispositif de retour vers l’emploi dédié aux demandeuses d’emploi de Seine-Saint-Denis. Il s’agit d’un parcours de formation inédit aux métiers du numérique, lancé fin 2019 pour une durée de trois ans. L’idée est de sensibiliser les femmes et de leur faire découvrir les opportunités des métiers du numérique via Adabot, un chatbot d'orientation, de les acculturer au numérique via des Bootcamps et des MOOC, puis de les former aux compétences techniques (certification) et humaines. L’objectif : insérer professionnellement 240 femmes.

La Varappe - un dispositif multi acteurs pour l’insertion professionnelle à Aix-Marseille et à Mayotte

Le projet « Grandir » a été pensé et mis en place avec plus de 15 acteurs de terrain (Massajobs, Connect RH, Cap au Nord Entreprendre, etc.), pour changer la donne sur deux territoires : Aix-Marseille et Mayotte. L’idée est de créer des rencontres inédites entre 700 personnes « invisibles », éloignées de l’emploi, et des entreprises en quête de talents, grâce à une équipe de dix entraîneur.es de talents sur le terrain, au cœur des cités. Ces rencontres permettent de changer le regard et sont un premier pas décisif vers la réinsertion professionnelle.

L’association « Action pour le Conseil et le Recrutement » (ACOR), et le projet « Modes d’emploi »  - Val de Marne

Le projet est né de la rencontre entre GoJob, entreprise spécialisée dans le recrutement dans les métiers de l’intérim et engagée pour l’insertion des publics en difficulté, ACOR et des étudiants du master Artificial Intelligence & Advances Visual Computing de l’École Polytechnique. Il s’agit de permettre un retour à l'emploi rapide, pour des publics vulnérables et notamment les jeunes décrocheurs, dans le Val-de-Marne, grâce à une méthodologie innovante proposée par l’association, mais aussi par une plateforme numérique de matching entre entreprises et candidats, mise en place spécifiquement pour ce projet, pour une remise à l’emploi rapide.

 

« Découvre le champ de tes possibles » avec l’association « Tous tes possibles »

Ce programme détecte, sensibilise, accompagne et forme les publics fragiles pour un accès durable à un emploi adapté et épanouissant. Après s’être développé dans le Grand Est, le dispositif se déploie maintenant sur sept territoires en France, grâce à un réseau important de partenaires locaux. Il s’adresse à 700 bénéficiaires au global, proposant à chaque fois un accompagnement sur une durée de huit semaines, démarrant par un diagnostic à 360° du champ des possibles.

Solidarité internationale

Terres en Mêlées et Simplon, partenaires prioritaires de la fondation, voient leur soutien renouvelé, pour leurs actions multi-pays sur le continent africain. Un renouvellement a également été voté pour l’Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD).

Le programme « Simplon African Tech Bridge » de Simplon – Sénégal, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'ivoire, Maroc, Tunisie

Dans la continuité de ses actions menées de 2018 à 2020, Simplon Foundation a élaboré, en lien avec différents partenaires dans chaque pays, un programme multi-pays, visant particulièrement à consolider les différentes actions initiées avec un passage à l'échelle notamment : l'initiation au numérique (Kids Coding), les formations courtes et le  renforcement des compétences numériques fondamentales avec une visée d'accès à l'emploi ou de développement d’activités génératrices de revenus (SAS Hackeuses),  et des formations au métier de développeur·se web et web mobile et référent digital, pour des jeunes éloigné·e·s de l’emploi.

IECD, pour la formation et insertion des jeunes de 13 à 25 ans dans le secteur agricole au Cameroun et en Côte d'Ivoire

Le projet d'IECD offre aux jeunes une formation complète fondée sur la pédagogie de l’alternance, pour renforcer leurs compétences techniques et humaines, et les préparer à la gestion de leur exploitation. Le projet compte cinq centres de formation en Côte-d’Ivoire et huit centres au Cameroun. Une attention particulière est portée aux jeunes femmes avec notamment une initiative pilote, le Girls' Club, lancée en Côte-d'Ivoire en octobre 2018 et qui sera dupliquée.

Terres en Mêlées et les « Terres en Mêlées Académies » - Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Madagascar, Togo

Les « Terres en Mêlées Académies » mettent à l’honneur l’innovation éducative par le rugby dans quatre pays africains (Burkina Faso, Côte-d’Ivoire, Madagascar et Togo), avec plusieurs dispositifs : le programme Alafia, rugby pour la paix qui s’adressera à la jeunesse burkinabè, togolaise et ivoirienne. La TEM Académie Afrique de l'Ouest sera un lieu dédié à la création de contenus pédagogiques et offrira un cadre pour la formation, l’expérimentation, le pilotage et l'évaluation du programme développé avec l’appui de Peace and Sport et PLAY International. 

Le programme Alefa, rugby pour l'égalité des genres, à Madagascar

L’objectif est de faire éclore dans les prochaines années et dans plusieurs pays africains des structures dédiées à l’innovation éducative par le sport (rugby) qui vont agir en faveur de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable.

 

Projets sélectionnés en 2021 par la Fondation Société Générale

23 initiatives sélectionnées par les comités de sélection en mars 2021

Pour donner suite à l’appel à projets lancé en début d’année, le comité de sélection de la Fondation Société Générale s’est réuni à deux reprises au mois de mars 2021.

Les 23 projets soutenus proposent des solutions pour accompagner les publics vulnérables, soit pour les remobiliser vers l’éducation, soit pour les emmener vers l’insertion professionnelle. Les structures soutenues agissent en France ou sur le continent africain. La fondation intervient actuellement dans dix pays du continent, ces instances ont sélectionné des initiatives au Burkina Faso, à Madagascar et au Sénégal.

La Fondation Société Générale a réaffirmé sa volonté d’accompagner ses partenaires dans la durée, et a donc renouvelé son soutien auprès de 15 structures déjà partenaires de la fondation. Elle accueille également huit nouveaux partenaires. Parmi eux, des projets ont été construits en réponse directe au contexte de crise sanitaire, pour répondre notamment au décrochage scolaire important que cette crise a engendré.

Soutien à 6 projets d’insertion par l’éducation en France

Chemins d’enfances (nouveau partenaire)

Chemins d’enfance propose un projet d’expérimentation d’ateliers ludo-éducatifs sur l’année scolaire 2021-2022 dans le Val d’Oise, auprès d’enfants de trois communautés de gens du voyage, dans un contexte de déscolarisation importante de ce public dans le cadre de la crise sanitaire.

Coup de Pouce (nouveau partenaire)

L’association Coup de Pouce fait un travail de prévention contre l’échec scolaire précoce. En partenariat avec les écoles et les municipalités, elle met en place des clubs d’accompagnement périscolaires. Elle est soutenue pour l'ouverture de 50 clubs en Bretagne et dans le Grand Est.

Make.org (nouveau partenaire)

La structure est accompagnée pour développer le jumelage numérique d’établissements scolaires de cités éducatives avec d’autres écoles, collèges et lycées de France afin de favoriser la mixité sociale et contribuer au désenclavement des établissements de cités éducatives.

Proxité

Proxité déploie du parrainage personnalisé pour 400 jeunes dans les Hauts-de-Seine avec les entreprises du territoire et développement d'ateliers collectifs, en présentiel et à distance.

Rêv’Elles

La fondation accompagne Rêv’Elles dans deux grands objectifs : renforcer son ancrage territorial en Île-de-France et à Lyon en 2021 et favoriser l’émergence d’un mouvement de filles engagées pour plus de justice sociale.

SynLab

L’association propose le projet « Voies d’Avenir », qui vise à soutenir la réussite scolaire des lycéens professionnels en appuyant les établissements et enseignants avec des parcours pédagogiques et des ressources spécialement dédiés.

Soutien à 3 projets d’insertion par l’éducation en Afrique

Bibliothèques Sans Frontière - Sénégal (nouveau partenaire)

BSF vise à favoriser la réussite scolaire et universitaire des élèves et étudiants vulnérables du Sénégal à travers un projet pilote de bibliothèques de contenus numériques accessibles sur smartphones.

Asmae – Burkina Faso

L’objectif du projet soutenu, « Lire pour réussir ! », est de réduire durablement le décrochage et l’échec scolaire des enfants de trois à 13 ans, en améliorant les méthodes d’apprentissage de la lecture et du langage.

Futur au Présent - Sénégal

Futur au Présent propose, avec la Maison de l'Éducation, un dispositif complémentaire à l’école publique de prise en charge psycho-sociale et d’accompagnement scolaire de 120 filles âgées de six à 14 ans. 

10 projets d’insertion professionnelle sur le territoire français

Clubhouse Bordeaux (nouveau partenaire)

La structure sera soutenue pour son parcours d'insertion professionnelle à destination de 20 jeunes, vivant avec un trouble psychique.

Comme les autres (nouveau partenaire)

L’association permet l’insertion professionnelle de 30 personnes devenues handicapées à la suite d’un accident de la vie.

ICAM École de production Sénart (nouveau partenaire)

L’établissement souhaite renforcer son accompagnement des jeunes de l'école de production sur le site Paris Sénart, particulièrement impacté par le décrochage scolaire engendré par la crise COVID. Les projets soutenus auront pour objectif de réduire la fracture numérique ou de favoriser la mixité sociale.

Les cuistots migrateurs (nouveau partenaire)

L’école prépare des personnes réfugiées à l’obtention du Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) « Commis de Cuisine » en quatre mois. La formation, gratuite, se déroule sur 400 heures.

Food Sweet Food (nouveau partenaire)

La structure propose des formations diplômantes des personnes réfugiées au métier d'employé de restauration collective en Île-de-France et les accompagne ainsi vers une insertion professionnelle durable.

Rebonds (nouveau partenaire)

En Haute-Garonne Rebonds remobilise par le sport et une pré-professionnalisation des publics jeunes de 17 à 29 ans à travers trois programmes :  Le Parcours Accompagnement Sport Social Emploi (PASSE), Démarque-toi et le Parcours Sport Animation. 

Drop de Béton

Dans son antenne en Seine-Saint-Denis, Drop de Béton œuvre à l'insertion sociale et professionnelle des jeunes filles issues des Quartiers Prioritaires de la Ville, via deux volets : l’éducation par le sport (Rugby citoyen) et l’insertion professionnelle dans les métiers du sport.

Konexio

Konexio lutte contre l’exclusion numérique de personnes défavorisées et favorise un monde où chacun est inclus dans la digitalisation de la société. Avec le projet G.O.A.L en Seine-Saint Denis, l’association vise 220 bénéficiaires avec un programme de formation aux compétences numériques qui facilitera leur insertion socio-professionnelle.

Massajobs

Grâce à une nouvelle antenne dans le 3e arrondissement de Marseille, Massajobs permet aux personnes accompagnées de reprendre confiance en elles et de préciser leur projet professionnel. La structure est mobilisée pour faire le pont entre les entreprises et les habitants de la cité.

UniR

La structure accompagne à Paris les personnes réfugiées dans leur insertion académique et socioprofessionnelle, pour qu’elles construisent un projet professionnel viable et valorisant. UniR travaille sur l’équivalence de diplômes, la recherche de formation, l’aide aux dossiers de candidature, et propose une formation à la langue française.

Vignes de Cocagne

Entreprise d’insertion, Vignes de Cocagnes est le premier vignoble BIO en insertion en France. Son ambition est d’accompagner ses salariés dans un parcours d’insertion et de formation au métier d’ouvrier viticole polyvalent.

Soutien à 3 projets d’insertion professionnelle en Afrique

​​​​​​ABC Domino - Madagascar

En complément de ses infrastructures, ABC Domino souhaite construire un centre de formation dédié à l'apprentissage des métiers de l'informatique pour les bacheliers et proposer une initiation à l'informatique pour les écoles primaires et collèges à proximité.

Des mains pour Madagascar - Madagascar

Afin de doubler le nombre des stagiaires et favoriser l'autofinancement, la structure va être soutenue pour se doter de nouvelles machines industrielles, pour le développement de ses actions de communication et de marketing et le renforcement des équipes d’encadrement.

Promes – (PROMotion Économique et Sociale) - Madagascar

L'objectif du programme SESAME est de permettre à des bacheliers malgaches issus de contextes socio-économiques défavorisés, motivés et dotés d'un bon potentiel de réussite de poursuivre leurs études supérieures. Ils bénéficient pour cela d’un suivi individuel tant sur le plan scolaire que sur le plan personnel pendant dix mois avant d’intégrer une formation.

 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer