Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 22 novembre 2021 - 10:00 - Mise à jour le 22 novembre 2021 - 10:00 - Ecrit par : Christina Diego
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

10 films engagés qui alertent sur le climat

À voir ou revoir, ces dix films ou documentaires très récents (r)éveillent les esprits sur la cause environnementale. La situation des espèces animales, végétales, des femmes et hommes est mise en scène aux quatre coins de la planète où le dérèglement climatique sévit. Notre sélection.

Cinéma et climat vont de pair dans cette sélection engagée. Crédit : iStock
Cinéma et climat vont de pair dans cette sélection engagée. Crédit : iStock

 

  • Arica

De Lars Erdman et William Johansson Kalén

 

Copie écran Arica

Ce documentaire (2020) sur les déchets des exploitations minières n’a pas encore de date de sortie en salles. Il a cependant été projeté dans différents festivals engagés depuis le début de l’année 2021. L’histoire raconte les dessous d'une enquête sur la société minière suédoise Boliden et le traitement inadéquats de ses déchets toxiques au Chili depuis les années 80. Une pollution environnementale et humaine sans appel. Les déchets sont exportés dans la ville d'Arica, région désertique chilienne, où les habitants sont les victimes de cancers à répétition et les nouveau-nés, de maladies congénitales. 

 

  • Animal

De Cyril Dion

copie écran Animal

 

Suite au succès populaire du documentaire Demain, co-réalisé avec Mélanie Laurent en 2015, Cyril Dion s’attaque à un sujet écologique d'actualité : la sixième extinction de masse des espèces. Le film-docu Animal (sortie en décembre 2021) tente de répondre à certaines questions fondamentales : comment arrêter de tout détruire, en particulier, les espèces animales ? Comment habiter cette planète différemment ? À travers le voyage aux quatre coins du monde de deux adolescent.e.s, Bella et Vipulan, émerge l’idée que l’Homme reste profondément lié à toutes les autres espèces. Et qu'en les sauvant, nous nous sauverons aussi.

 

  • Birds of America 

De Jacques Loeuille

copie écran Birds of America

 

Le documentaire Birds of America (2020) retrace l’histoire des États-Unis à travers les oiseaux disparus en hommage à l’œuvre du peintre naturaliste français et père de l’écologie américaine, John-James Audubon. Au début du 19e, le peintre parcourt la Louisiane pour peindre tous les oiseaux du Nouveau Continent. Depuis, son encyclopédie reste le grand témoin d’une époque révolue.  Un conte initiatique à revoir. 

 

  • Dear Futur Children 

De Franz Böhm

 

Dear Futur Children copie écran

 

Ce film documentaire (2021) revient sur les mois précédant la pandémie, où plus de 50 pays ont connu des manifestations citoyennes anticorruption et pour alerter sur le climat. Franz Böhm, âgé de 20 ans, part à Hong Kong, en Ouganda et au Chili, caméra au poing pour filmer trois jeunes femmes activistes engagées pour l’environnement, la démocratie et contre la corruption. Des portraits saisissant de justesse.  

 

  • I am Greta

De Nathan Grossman

 

copie écran Greta

 

Qui est vraiment Greta Thunberg ? Le film-docu éponyme (2021) revient sur le parcours de la jeune activiste suédoise, initiatrice des mouvements devant le parlement suédois chaque vendredi. Le réalisateur Nathan Grossman dresse le portrait de Greta, étudiante timide et autiste asperger, de ses débuts jusqu’au moment où elle devient le symbole de la jeune génération écologiste qui la suit et l'imite partout dans le monde. 

 

  • Kiss the Ground 

Narration : Woody Harrelson

copie écran film

 

Du nom de l’association américaine Kiss The Ground, ce film-docu (2020) revient sur l’organisation engagée pour une agriculture régénératrice. Produit par Netflix, le documentaire sensibilise sur les enjeux de l'agroécologie et les solutions existantes. Experts, militants, personnalités y décrivent l'importance de régénérer les sols pour lutter contre le changement climatique. 

 

  • Legacy, notre héritage 

De Yann Arthus-Bertrand

 

Legacy notre héritage de Yann Arthus-Bertrand. Crédit : copie écran

 

Le film Legacy, notre héritage (2021) arrive dix ans après le film Home du photographe écologiste Yann Arthus-Bertrand, fondateur de la Fondation Goodplanet à Paris. Un documentaire, témoin des cinquante années d'engagement de l'artiste. Le récit teinté d’émotion lance un appel : décarboner nos vies ! Les plans du film sont spectaculaires, serrés ou larges, selon l’intention de mettre en évidence des femmes et des hommes vivant dans des parties du monde qui subissent de plein fouet pollution et dérèglement climatique. Les plans séquences sur la savane africaine et le monde animal inspirent respect et humilité. 

 

  • Marcher sur l'eau 

D'Aïssa Maïga

Le film Marcher sur l'eau. Crédit : copie écran

 

Le documentaire Marcher sur l’eau (2021) jette un coup de projecteur sur la situation du nord du Niger en zoomant sur le village de Tatiste, victime du réchauffement climatique, dont les habitant.e.s se battent pour avoir accès à l’eau par la construction d'un forage. La réalisatrice-actrice Aïssa Maïga capte les aléas de Houlaye, quatorze ans, et d’autres jeunes filles, qui marchent des kilomètres pour aller puiser l'eau. Cette tâche quotidienne les prive d’aller à l'école. Le film raconte comment, sous l’impulsion des habitants et par l’action de l’ONG Amman Imman, la construction d’un forage apporte l’eau tant nécessaire et sauve le village. Pour un temps ? 

 

  • Une fois que tu sais

D'Emmanuel Cappellin

 

Une fois que tu sais le film docu. Crédit : copie écran

 

Une quête intellectuelle et spirituelle anime ce documentaire climato-positif (2021). Lucide face à la situation actuelle, le réalisateur Emmanuel Cappellin s’interroge (et nous interroge) sur les enjeux écologiques du futur. En quête de réponses, il part à la rencontre d'experts et de scientifiques tels que Pablo Servigne, Jean-Marc Jancovici ou Susanne Moser. Un seul mot d’ordre dans son récit : l’action collective et solidaire sera au cœur d’une transition la plus humaine possible.

 

  • Poumon vert et tapis rouge 

Un film conçut comme un thriller écolo. Crédit : copie écran

 

De Luc Marescot 

Réalisé comme un thriller écolo qui s’appellerait “The Botanist” de Francis Hallé, célèbre botaniste, le documentaire (2020) de Luc Marescot prend le pari d’éveiller le grand public sur l’urgence climatique de façon originale. La réalisation du thriller, étape par étape, mêlée à la cause environnementale, permet d’aborder des questions essentielles comme la déforestation ou la surexploitation dans la forêt Amazonienne, le poumon vert de notre planète à bout de souffle. 

 

Christina Diego 

 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer