Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 10 septembre 2021 - 09:10 - Mise à jour le 10 septembre 2021 - 09:14
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Benoît Hamon quitte la politique et rejoint SINGA Global

L’ancien candidat à la présidentielle de 2017 Benoît Hamon vient d’officialiser son départ de la sphère politique. Il est, depuis le 1er septembre, le nouveau directeur général de l’ONG SINGA Global.

Crédit photo : serezniy.
Crédit photo : serezniy.

Je voudrais vous dire que j’ai décidé de tourner une page. Tourner une page c’est ne surtout pas abandonner les combats qui me sont chers et auxquels je sais que vous êtes vous-mêmes fidèles : un combat pour l’égalité mais aussi un combat pour des sociétés ouvertes et contre le mythe des sociétés closes. (...) J’ai désormais choisi de m’engager dans un combat en faveur d’un changement des perceptions et des représentations liées aux migrations.

C’est avec ces mots que Benoît Hamon annonce, dans une vidéo publiée sur son compte Twitter, qu’il quitte la vie politique pour s’engager auprès de SINGA Global, une ONG qui a vocation à créer du lien entre les migrants et la société d’accueil. Un mercato qui a déjà fait le tour des réseaux sociaux.

Un nouveau duo à la tête de SINGA Global

Alors qu’Alice Barbe, ex-directrice générale et cofondatrice de SINGA Global annonçait son départ dans une publication sur LinkedIn le 7 septembre, l’organisation officialise aujourd’hui l’arrivée de l’ancien candidat socialiste à la présidentielle de 2017 en tant que directeur général. Il sera épaulé par Fatemeh Jailani, la nouvelle directrice des opérations. Alice Barbe conservera cependant un rôle stratégique dans le développement de l’ONG en rejoignant le conseil d’administration, a confirmé un communiqué de presse de SINGA Global. 

Ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire et à la Consommation entre 2012 et 2014, Benoît Hamon est, entre autres, à l’origine de la loi du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire. Après une défaite aux élections présidentielles de 2017, il quitte le Parti socialiste la même année pour créer le mouvement Génération.s. Il est actuellement conseiller régional d’Île-de-France et a confié dans un entretien accordé au Monde que sa démission « n’est pas encore tranchée ». Née aux États-Unis de parents réfugiés afghans, Fatemeh Jailani a, quant à elle, débuté sa carrière dans le cabinet Mazars avant de lancer, sept ans après, Accidental European, un média ayant vocation à démocratiser les politiques européennes. 

La migration source d’innovation

Créée en 2012, SINGA est une ONG œuvrant pour l’inclusion des personnes issues des migrations et contraintes à l'exil. « Une entreprise sociale et un mouvement citoyen », comme l’explique Benoît Hamon dans sa vidéo avant de rappeler que « les sociétés les plus inclusives sont aussi celles dont les économies sont les plus innovantes ». Convaincue que les migrations sont sources d’innovation, SINGA a notamment développé un programme d’incubation destiné aux nouveaux arrivants ou aux locaux qui portent un projet favorisant la cohésion sociale. 18 incubateurs sont pour l’heure implantés dans sept pays. 

Développer l’ONG à l’international

Benoît Hamon sera donc chargé de poursuivre le développement de ces programmes à l’international et, entre autres, en Amérique du Nord et en Europe comme l’a déclaré Rooh Savar, président de SINGA Global dans un communiqué de presse : 

L’arrivée de Benoît et de Fatemeh va nous permettre d’accélérer encore davantage notre développement à l’échelle internationale. Leurs parcours et expertises, aussi riches que complémentaires, vont nous être d’un atout certain. Nous sommes convaincus que leur arrivée va nous permettre d’accroître notre impact auprès de nos publics cibles et de nos partenaires.


>> A (RE)ÉCOUTER : Alice Barbe, SINGA : « Changer le regard autour de la migration et faire reculer la haine » 


 

La rédaction 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer