Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 8 juin 2021 - 09:00 - Mise à jour le 8 juin 2021 - 09:00 - Ecrit par : Théo Nepipvoda
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Nouveau record pour la finance solidaire en 2020

L’épargne solidaire a encore progressé en 2020 pour atteindre un niveau record. Une tendance accélérée par la crise sanitaire, selon le dernier baromètre de Finansol.

La crise sanitaire a encouragé l'épargne solidaire. Source : iStock.
La crise sanitaire a encouragé l'épargne solidaire. Source : iStock.

 

La finance solidaire rentre, chaque année, un peu plus dans les habitudes des Français. En 2020, l’épargne solidaire a progressé de 33 % pour atteindre un encours global record de 20,3 milliards d’euros. Il s’agit de l’enseignement principal du nouveau baromètre de la finance solidaire réalisé par Finansol pour La Croix.

Financer des projets solidaires

L’épargne solidaire, c’est quoi ? Il faut savoir que l’argent que l’on épargne au quotidien permet à la banque de financer divers projets. L’argent placé va donc servir à financer des projets, associatifs ou entrepreneuriaux, solidaires. 

Dans le détail, l’épargne bancaire solidaire, placée individuellement auprès notamment des banques, connaît une forte progression : 59 % sur l’année 2020 selon Finansol. Elle atteint 7,8 milliards d’euros. L’épargne salariale solidaire, liée à son emploi, progresse de 21 % à 11,7 milliards d’euros. Enfin, l’épargne collectée directement par les entreprises solidaires progresse de 15 % à 800 millions d’euros.

Une progression liée à la crise sanitaire

La crise sanitaire serait l’une des raisons de cette progression. Elle a massivement freiné la consommation et ainsi entraîné la création d’une épargne forcée qui s’est notamment déversée dans la finance solidaire.

Autre explication à cette progression : la prise au sérieux de la finance solidaire par les investisseurs institutionnels (banques, fonds de pension…). « Les produits solidaires sont portés par des acteurs institutionnels », explique Frédéric Tiberghien, président de Finansol. « Ça témoigne d’un changement important notamment sur l'a priori qui existe sur les produits solidaires qui ne rapporteraient rien ». Et pour cause, les produits financiers solidaires ont, dans l’ensemble, mieux résisté à la crise sanitaire que les produits classiques.

Le baromètre évoque, enfin, l’importance de la loi  PACTE  et de la réforme de l’épargne salariale dans cette progression. Elles ont encouragé l’épargne salariale et solidaire.

Quels projets soutenus par la finance solidaire ?

Finansol détaille également les projets qui ont pu être réalisés grâce à cette épargne salariale. En 2020, la finance solidaire a permis :

  • de soutenir 38 480 emplois.
  • d'accueillir 1 421 personnes supplémentaires dans des logements.
  • de soutenir 50 acteurs du développement économique dans les pays en développement.
  • de contribuer à l'approvisionnement de 8 372 foyers supplémentaires en énergies renouvelables.
  • de soutenir 1 006 hectares d’agriculture biologique supplémentaires.

 

Théo Nepipvoda

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer