Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 9 juin 2020 - 14:30 - Mise à jour le 9 juin 2020 - 14:36
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

6 pépites associatives en Corse

Dans cette série d’articles, Carenews vous emmène à la découverte d’associations émergentes dans les territoires. Aujourd’hui, direction la Corse, qui compte 85,5 % d'associations parmi ses établissements de l'ESS !

Crédit photo : nito100.

> À lire aussi : 7 pépites associatives en Bretagne


Mare Vivu

« Constituer un pôle d’excellence en sciences participatives et environnementales en Corse, et mobiliser la jeunesse engagée pour la sauvegarde et la valorisation de la biodiversité marine », c’est la double mission de l’association Mare Vivu. Créée en 2016 par deux étudiants dans le village de Pino (Haute-Corse), l’association a été récompensée du prix Biodiversité 2018 par Nicolas Hulot et le ministère de la Transition écologique et solidaire pour son programme d’éco-volontariat CorSeaCare. Chaque été depuis 2016, une dizaine de personnes partent naviguer autour de la Corse à bord d’une embarcation zéro émission. « Durant la mission CorSeaCare, nous appliquons ainsi sur un mois d'aventure en mer toutes les actions et les outils qui ont pu être inventés et testés tout au long de l’année », explique Mare Vivu.

ARCU - LGBTI+ Corsica

Pour François Charles, le co-président d’ARCU - LGBTI+ Corsica, en Corse « il y a le poids des traditions, un état d'esprit méditerranéen, catholique, assez patriarcal, qui ajoutent encore de la pression pour les minorités sexuelles ». Du mot corse « arcubalenu » signifiant arc-en-ciel, l’association est née en avril 2019 à Bastia (Haute-Corse) pour y lutter contre les LGBTIphobies, soit les discriminations à l’égard des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées. Comme François Charles l’a expliqué à France 3, durant sa première année d’existence, l’association a organisé des rassemblements « pour nourrir la communauté en événements », mis en place un système d’écoute et s’est organisée politiquement. « Nous avons pu saisir les députés corses concernant le projet de loi bioéthique », a-t-il notamment précisé. L’ARCU - LGBTI+ Corsica compte désormais 40 membres et près de 80 sympathisants et donateurs.

Recycla Corse

Depuis sa création en 2017, l’association ajaccienne co-organise chaque année les Recycla Raid. Une centaine de volontaires, dont des familles, participent à l’opération visant à constater la pollution marine, nettoyer les plages et éduquer à la protection de la biodiversité. Pour cause : l’objectif de Recycla Corse est de « transmettre à la nouvelle génération (...) un mode de fonctionnement vertueux en apprenant à prendre soin de soi, à partager avec les autres et à préserver l'environnement ». L’association organise donc des ateliers, événements et sorties pédagogiques autour de l’écologie, la santé ou encore le sport. Lors du confinement, ses membres ont par ailleurs lancé une opération solidaire de fabrication de masques en tissu pour équiper les professionnels de santé. 

Hors Norme

Parents d’un enfant présentant un trouble neurodéveloppemental non spécifié, Vanina et Jean-Nicolas Leca ont créé, avec leur ami et comptable Emmanuel Casalonga, l’association Hors Norme en novembre dernier. Dans le but d’« accompagner toutes les personnes concernées par le handicap en Corse », le trio travaille à la mise en place d’un réseau de bénévoles et de groupes de soutien pour les aidants familiaux partout sur l’île, ainsi qu’à l’octroi de soutiens financiers ou encore l’aide aux démarches administratives. Lors du confinement, Hors Norme a par ailleurs élargi le champ de ses bénéficiaires. L’association ajaccienne a ainsi proposé un service de livraison de courses à domicile aux personnes fragilisées, et lancé le projet « Canteremu per i nostri », soutenu par la Préfecture et l’ARS de Corse. Des chanteurs ou musiciens se produisent gratuitement devant les Ehpad ou centres d'hébergement de personnes en situation de handicap.

Corsican Business Women

C’est dans le cadre du programme européen d’éducation et de formation Leonardo Da Vinci Partenariat que l’association Corsican Business Women a été créée en 2015 à Ajaccio (Corse-du-Sud). Ce réseau compte plus de 250 femmes cheffes d’entreprises corses de Grèce, Allemagne, République Tchèque, Slovaquie, Turquie, Espagne et France. Son objectif : valoriser et soutenir les femmes entrepreneuses. Comme Brigitte Artily, la présidente de l’association, l’a expliqué à France 3, « si l’une des Corsican a besoin d’une aide ou d’une information nous sommes toutes là et on doit chercher l’information. (..) Nous faisons aussi le relais entre toutes les institutions, toutes les aides, européennes, locales, régionales, nationales et nous traduisons toutes les aides auxquelles elles pourraient prétendre ». En octobre dernier, Corsican Business Women a par ailleurs organisé son troisième congrès régional des cheffes d’entreprise(s) corse(s).

Tous pour chacun

« Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin », c’est le slogan de l’association Tous pour chacun depuis sa constitution en 2018 avec un conseil d’administration composé de personnes en situation de handicap. Pour lutter contre l’isolement dont souffrent beaucoup d’entre elles, l’association organise, avec les principaux intéressés, des manifestations sportives et culturelles ainsi que des séjours de vacances adaptés. Tous pour chacun est notamment à l’origine de la semaine régionale du handicap, une forme de « Téléthon insulaire », comme le rapporte Corse Matin, qui vise à sensibiliser les Corses aux handicaps. Une mission menée par l’association tout au long de l’année auprès des écoles, collèges, lycées et universités. 

Mélissa Perraudeau 

dossier

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer