Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 4 février 2020 - 15:37 - Mise à jour le 4 février 2020 - 15:58
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

ChangeNOW 2020, le grand rendez-vous des porteurs de solutions

Pour sa troisième édition, le ChangeNOW Summit a attiré 28 000 visiteurs au Grand Palais. Les investisseurs, entrepreneurs et autres responsables d’ONG y ont mis en avant l’attractivité de l’engagement, et encouragé à se rassembler dans des réseaux solidaires.

Crédit photo : Carenews.

Lancé en 2017, le ChangeNOW Summit vise à soutenir celles et ceux qui inventent de nouvelles solutions pour répondre concrètement aux enjeux sociaux et environnementaux. Pour sa troisième édition, il a investi la Nef du Grand Palais du 30 janvier au 1er février 2020. Conçu sur le modèle des Expositions universelles, l‘événement avait cette année pour thème « Heroes of change ». 

Pour la première fois, c’est à ChangeNOW que le Boston Consulting Group (BCG) a remis son Prix de l’entrepreneur social. Les lauréat·e·s 2019 sont Hortense Harang, la cofondatrice de Fleurs d’Ici, et Thomas Matagne, le cofondateur d’Ecov.

Un engagement de plus en plus attractif

Réchauffement climatique, pollution plastique, agriculture, éducation, crise des réfugiés... 1 000 solutions y ont été présentées, et 200 intervenant·e·s (parmi lesquels Nicolas Hulot, Ryan Gellert de la marque de vêtements Patagonia, Cristina Raventos d’EcoAct Espagne ou encore Fabienne Lassalle de SOS Méditerranée) se sont exprimés sur les plus grandes urgences mondiales. L’objectif : faire de leur engagement la norme. Un processus en cours selon Nicolas Hulot. L’ex-ministre a délivré un discours enjoignant à la radicalité : 

« La seule chose qui doit nous terroriser, c’est de laisser le monde se défaire. Ce qui doit nous enthousiasmer, c’est que chacun prenne sa part pour construire le monde de demain. » 

Bertrand Piccard, le fondateur de la Fondation Solar Impulse, qui a créé l'Alliance mondiale pour les technologies propres, a quant à lui appelé à mettre en avant l’argument le plus efficace pour diffuser les innovations écologiques : « en parlant de profit, nous pouvons attirer les gens égoïstes qui se fichent de l’environnement ». 

Eva Sadoun, la coprésidente de France Eco-Sociale Tech (FEST) et la cofondatrice de Lita.co, a annoncé lors du sommet ChangeNOW que le syndicat changeait de nom : il s’appelle désormais Tech For Good France.

La profitabilité comme levier de séduction, c’était précisément l’enjeu discuté lors des discussions sur la finance solidaire et les fonds à impact. D’après Amit Bouri, le cofondateur du Global Impact Investing Network (GIIN), si ces derniers ne représentent qu’1 % des actifs mondiaux, l’investissement à impact est bien en train de devenir « une force avec laquelle il faut compter ». Pour cause : selon Pascal Demurger, le directeur général du groupe MAIF, « la finance verte est en train de prendre son essor, avec 40 % de croissance l’an dernier », ouvrant la voie au développement des fonds à impact. 

De la force des communautés engagées

Les « Heroes of change » n’ont toutefois pas manqué de pointer l’éléphant dans la nef : l’insuffisance de l'État, de l’Union européenne et des grands décideurs politiques du monde pour s’attaquer à l’urgence climatique et sociale. ChangeNow n’a pas oublié de parler des plus vulnérables, donnant notamment la parole à Joséphine Goube, la CEO de Techfugees, lors de sa rencontre autour de la crise des réfugiés. « On ne peut pas être pour ou contre la migration. Elle est, a été et sera », a-t-elle appuyé dans un discours qui n’a pas laissé son public indifférent. 

Céline Schmitt, du Haut Commissariat aux Réfugiés (UNHCR), a ensuite voulu insuffler une dose d’optimisme en rappelant qu’un premier Forum mondial sur les réfugiés s’était tenu à Genève fin 2019. « Nous avons beaucoup de travail devant nous, mais nous sommes pleins d’espoir et motivés pour travailler ensemble. » 

La force de la cohésion a également été au cœur de la discussion « L’action et l’impact des femmes », au panel 100 % féminin bienvenu dans un événement dont nombre des tables rondes étaient à l’image de la société : non-paritaires. Ses participantes y ont insisté sur l’importance des réseaux de femmes, et plus globalement de la sororité. « Ce qui compte, ce n’est pas qui porte le flambeau, mais de créer l’étincelle chez toutes les femmes », a appuyé Elmy Bermejo, la présidente de la commission de l’environnement de San Francisco.

#ChangeNOW2020@srivoal veut encourager les femmes à se soutenir en lançant le mouvement #YesWomenCan 💪 pic.twitter.com/4U78Tdfm6L

— carenews.com (@CarenewsCom) January 31, 2020
Autre grande annonce faite à l’occasion de ChangeNOW 2020 : la fintech française Famoco a annoncé avoir obtenu un financement de 20 millions d’euros auprès de la Banque européenne d’investissement. L’objectif : se renforcer en Afrique et dans les paiements.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer