Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 25 mars 2020 - 11:41 - Mise à jour le 25 mars 2020 - 12:03
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le RADIS : « Se mobiliser n’est plus seulement un choix mais une obligation morale »

Avec la crise sanitaire liée au coronavirus, les populations en situation de précarité sont d'autant plus fragilisées que les maraudes et restaurants solidaires, malgré tous leurs efforts, peinent à assurer leurs services. Qui sont ceux qui continuent de travailler pour les autres pendant le confinement ? Comment s’organisent ceux qui aident les plus démunis à s’alimenter ? Nous vous proposons de découvrir le témoignage du RADIS, projet d’économie circulaire valorisant des invendus alimentaires en les transformant en plats préparés au profit de personnes en situation de vulnérabilité.

Salah et Abdel, déchargent des invendus alimentaires pour le RADIS. Crédit photo : le RADIS.

En ces temps de crise, le RADIS, projet porté par Emmaüs Défi et Baluchon, se bat pour poursuivre son action malgré le confinement. Nous militons pour rester ouverts, aux côtés d’associations comme Aurore et Emmaüs Solidarité qui luttent chaque jour plus durement pour continuer d’accueillir dignement les populations en situation de précarité. Leur permettre d’avoir accès à une alimentation saine, de qualité, cuisinée à partir de produits frais est une mission, pour nous, fondamentale. 

Des salariés et bénévoles mobilisés sur le terrain 

Tout au long de cette première semaine, nous avons tout mis en œuvre pour continuer nos activités. Malgré les baisses d’effectifs, notre service logistique a mis toute son énergie à poursuivre les collectes et livraisons du RADIS et l’équipe de Baluchon s’est mobilisée entièrement pour aider à la préparation des repas. Chaque jour, nos deux chauffeurs et nos trois cuisinières en insertion font le choix de venir travailler, car ils n’envisagent pas de laisser tomber des gens qui vivent une situation intenable. Pour chacun d’entre nous, se mobiliser n’est plus seulement un choix mais une obligation morale. Nous avons aussi des partenaires formidables qui nous aident à poursuivre nos activités en ces temps de crise, Métro, DIPSA, les Marmites Volantes, le Chaînon manquant... un grand merci à eux !

Des besoins alimentaires croissants

Mais pour demain, nous sommes inquiets : ce projet dépend très fortement des invendus offerts par ces partenaires, grossistes et grande distribution, qui sont aujourd’hui tombés au plus bas à cause de la ruée vers les supermarchés et de la fermeture de tous les restaurants. Quant aux centres d’accueil, ils sont débordés par un afflux de plus en plus important de personnes à la rue pour qui le confinement n’est pas une option. Plus la crise avance, plus les besoins seront importants. Nous faisons donc appel aux réseaux des acteurs de la restauration et à la solidarité du secteur agroalimentaire, nous avons besoin de vous ! 

Le RADIS : Restauration Antigaspi à Double Impact Social

Le RADIS a un triple impact social et environnemental : 

  • lutter contre le gaspillage alimentaire en cuisinant des invendus de la distribution

  •  créer des parcours d’accompagnement et de formation pour des personnes éloignées de l’emploi

  • améliorer l’offre de restauration proposée aux personnes accompagnées par les structures sociales, en leur proposant des repas faits maison et de qualité.

Au sein du RADIS aujourd’hui, trois équipes sont actives : celle qui télétravaille et gère l’administratif et le mécénat (Amaëlle, Fanny, Philippine et Sophie), la logistique d’Emmaüs Défi (Guillaume, le chef qui dirige l’équipe logistique, Salah et Jack, salariés en insertion et chauffeurs) et la cuisine chez Baluchon (Abdel et Christophe, deux chefs issus de la cuisine Baluchon et de la direction qui sont venus volontairement rejoindre le RADIS). 

En 2019, 24 tonnes d’invendus ont été sauvées et 70 000 repas préparés par le RADIS. Si quelques achats ponctuels sont parfois nécessaires pour compléter les dons alimentaires, les repas préparés par le RADIS sont à 80 % composés d’invendus valorisés.

Pour joindre le service mécénat d’Emmaüs Défi : slhostis@emmaus-defi.org

Le RADIS 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer