Aller au contenu principal
Par Association Française des Fundraisers (AFF) - Publié le 12 mai 2020 - 11:36 - Mise à jour le 12 mai 2020 - 11:46
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Revue de détails (pas si anodins) #7

Unsplash

PREMIÈRE FOIS. Après Emmaüs France la semaine dernière (relire ici notre interview), c'est au tour de la Protection Civile de lancer la première collecte publique de son histoire. Assurant son financement grâce aux formations aux premiers secours et à la gestion de dispositifs prévisionnels de secours lors d’évènements, l'association reste mobilisée pour répondre à l'urgence Covid mais elle est privée de ses ressources, indiquant 10M€ de pertes sur son site. Pour poursuivre son activité, elle appelle au don de 5€ par SMS ou sur la plateforme soutenir.protection-civile.org

 

DÉPLAFONNEMENT. Dans le cadre du projet de Loi de Finance rectificatif, Assemblée Nationale et Sénat ont validé la semaine dernière le relèvement du plafond du dispositif dit Loi Coluche accordant 75% de déduction des dons aux organismes d'aide aux personnes en difficulté. De 537€, ce plafond passe désormais à 1000€. Détails sur le site de France générosités

 

PAIE TON APÉRO. Opération originale pour le fonds de dotation 101, créé en 2018 par Jean-Daniel Chiche, Chef adjoint du service de réanimation de l'hôpital Cochin à Paris. Avec un site bien ficelé et très loin des codes réputés austères de la collecte hospitalière, la campagne "un apéro pour les hôpitaux" incite à donner ce qu'on aurait dépensé pour ses apéritifs entre amis, du café à 2€ à la tournée générale à 60€ (plus un pourboire, "fais pas le crevard" s'amuse la page de don). A voir par là.

 

CINÉPHILES. De Cannes à Venise en passant par Berlin, une vingtaine de festivals annulés / reportés préparent un grand événement de cinéma en ligne au profit de l'OMS. "We Are One : A Global Film Festival" se tiendra du 29 mai au 7 juin 2020. Plus d'infos sur Le Monde.

 

ÉCO-CITOYENNETÉ. Parce que pendant le Covid-19, la lutte socio-environnementale continue, et à l'occasion des 7 ans du drame de l'effondrement du Rana Plaza au Bangladesh devenu le symbole des dérives de la fast-fashion, We Dress Fair lance une "Fashion Revolution Week" sous la bannière "du vrai pas du vert" afin de dénoncer le greenwashing des marques de textile (en savoir plus sur Carenews). A voir aussi la mobilisation "Aux balcons citoyens", manifestation virtualo-réelle proposée par Amnesty International le 24 avril, journée de la marche mensuelle pour le climat. A découvrir sur le site de l'association.

 

ENQUÊTES EN COURS. Petite pause dans votre télétravail, n'hésitez pas à participer à deux sondages en cours. Celui de Recherches & Solidarités sur le "télé-bénévolat" au temps du confinement est accessible ici, tandis que la consultation prospective de la Fonda "les associations et le monde d'après" est à retrouver par là.

 

DONNER – RECEVOIR - RENDRE.  Le célèbre triptyque de Marcel Mauss n'est pas réservé au fundraising. Le site E-marketing relaie une étude du Groupe M qui examine comment les marques, en donnant un cadeau à leurs consommateurs, peuvent générer de l'engagement. Un regard sur la raison d'être et la fidélisation à méditer par ici.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer