Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 20 février 2020 - 18:36 - Mise à jour le 21 février 2020 - 11:31
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le fonds Bezos pour le climat, la générosité embarrassante de l’industrie pornographique… La revue de presse du 21 février

Jeff Bezos peut-il sauver la planète ? Les associations doivent-elles accepter les dons de l'industrie pornographique ? Comment différencier la véritable mode éthique du greenwashing ? Voici les sujets à la une de notre revue de presse cette semaine.

Crédit photo : artisteer.

La nouvelle a fait grand bruit en début de semaine : l’homme le plus riche du monde, Jeff Bezos, a annoncé sur Instagram qu’il créait un fonds dédié à la lutte contre le changement climatique. Pour son lancement, le patron d’Amazon va lui attribuer dix milliards de dollars, soit environ 7 % de sa fortune personnelle. De The Verge outre-Atlantique au Monde, plusieurs médias sont allés creuser la nature de ce financement. Et s’il s’agit de l’un des dons les plus conséquents de l’histoire, il a vite été assimilé à du greenwashing visant à adoucir l’image publique d’Amazon. Numerama s’est penché sur l’utilité réelle de ce Bezos Earth Fund, pour le moment opaque. À lire en complément, l’analyse de la RTBF sur les débats suscités par le mécénat des ultra-riches. 

Le magazine suisse Bilan revient sur une question essentielle qui tarraude le secteur de la philanthropie : tout don est-il bon à prendre ? Car si les initiatives associant charité et pornographie se multiplient, les associations se montrent plus que réticentes à bénéficier de la générosité de ce secteur qui pèse des dizaines de milliards d’euros. Pour étudier la question, Bilan convoque les conditions d’acceptation des dons d’organisations à but non lucratif et d’associations, et donne la parole au vice-président de Pornhub. 

Stigmatisations, fantasmes et culpabilisation : dans son livre Où va l’argent des pauvres ?, le sociologue Denis Colombi déconstruit notre perception de la pauvreté. Usbek & Rica l’a interviewé, et c’est édifiant. L’auteur livre notamment une analyse de la précipitation de client·e·s dans des supermarchés lors d’une promotion sur le Nutella en janvier 2018. Et conclut :

« Lutter contre la pauvreté, ce serait élargir le futur pour le plus grand nombre. Réciproquement, élargir le futur pour le plus grand nombre est aussi un moyen d’aider à la réduction de la pauvreté : il serait plus facile de se projeter dans le futur et donc d’avoir un comportement économique différent. »

Après le succès initial des Center Parcs dans les années 1990, le groupe hôtelier Pierre & Vacances-Center Parcs, en déficit depuis 2011, n’arrive plus à rentabiliser le modèle. Alors que les dirigeants tentent de faire des économies, les propriétaires des cottages dénoncent les pratiques financières du groupe tandis que militant·e·s écologistes et riverain·e·s luttent contre les conséquences environnementales de ces centres de vacances. Slate revient sur l’éclatement de cet ancien « paradis aquatique tropical ».

L’impact écologique de l’industrie de la mode étant de plus en plus connu du grand public, les marques aux démarches les moins responsables rusent pour redorer leur image. Geo est allé interroger Léa Lamblin, chargée de mission environnement à l’association de défense des consommateurs CLCV, pour permettre à chacun·e de démêler les pratiques de greenwashing de la véritable mode éthique.

Les femmes ont-elles des comportements plus éthiques que les hommes ? Sont-elles des leaders plus responsables ? The Conversation tire ses conclusions de la loi Copé-Zimmermann et convoque des études concernant les femmes au sein des instances dirigeantes des entreprises. Le constat est sans appel : 

« Globalement, la présence féminine dans les conseils est favorable à la RSE. Certaines recherches observent même que le rapport de RSE (qui, en France, s’appelle depuis l’an dernier rapport de performance extrafinancière) est de meilleure qualité lorsque le conseil comprend au moins trois administratrices. »

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer