Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 12 avril 2022 - 14:37 - Mise à jour le 12 avril 2022 - 14:37
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Pourquoi mettre en place le mécénat de compétences ?

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à mettre en place le mécénat de compétences pour leurs collaborateurs. Quels avantages et bénéfices pour ces derniers, l’employeur et les associations ? Explications.

Le mécénat de compétences, un pari gagnant pour les associations, collaborateurs et entreprises. Crédit : iStock
Le mécénat de compétences, un pari gagnant pour les associations, collaborateurs et entreprises. Crédit : iStock

 

Qu'est-ce que le mécénat de compétences ?   

« Le mécénat de compétences consiste à mettre à disposition des collaborateurs sur leur temps de travail pour réaliser des actions d’intérêt général. Ces mises à disposition peuvent être évaluées et donner lieu à un avantage fiscal. » C’est la définition du mécénat de compétences qu'en fait l’association Pro Bono Lab, spécialiste des missions volontaires au service des associations. 

En France, 20 % des entreprises mécènes ont recours au mécénat de compétences. Parmi celles qui ont mis en place cet engagement des collaborateurs, 54 % sont de grandes entreprises, 22 % des ETI mécènes, 18 % des PME mécènes (étude Admical IFOP, novembre 2020).

Le mécénat de compétences est déployé sous deux formes : 

  • La prestation de service : l’entreprise réalise une mission bien déterminée au profit d’un organisme d’intérêt général. 
  • Le prêt de main d’œuvre : l’entreprise met à disposition d’un organisme éligible au mécénat, un ou plusieurs salariés. C’est d’ailleurs l’organisme, le plus souvent une association ou ONG, qui pilote la mission. 

 

Les modalités du mécénat de compétences 

 

Concrètement, la fréquence de l’engagement peut varier en fonction des besoins de la structure accueillante : mission courte, voire d’une seule demi-journée, ou engagement plus long, parfois cela peut prendre la forme d’un plein temps (limité à trois ans). 

Le mécénat de compétences est toujours composé de trois piliers : l’engagement personnel du salarié, la réponse à un besoin bien identifié de l’organisme et l’accord de l’entreprise. 

Une autre composante du mécénat de compétences est le droit à un avantage fiscal. Comme pour toute action de mécénat, le « don » de compétences de l’entreprise ouvre le droit à une réduction d’impôts de 60 % du montant du salaire chargé du salarié mis à disposition. Cet avantage est accessible à tous les types d’entreprises, sans montant minimum de don.

 

Quels bénéfices pour les collaborateurs ? 

Ces dernières années, les modes de travail ont connu des bouleversements, accentués par la crise sanitaire de 2020. Les salariés sont de plus en plus en quête de sens et sensibles aux engagements sociétaux de l’entreprise pour laquelle ils travaillent.

Près de 66 % des Français.e.s trouvent légitime que les entreprises proposent à leurs salariés de s'engager pour des causes qu’elles soutiennent (baromètre du mécénat de compétences 2020). Et 83 % des moins de 35 ans se sont déclarés sensibles à cette idée. 

Le mécénat de compétences est un pari gagnant tant pour l'entreprise, les collaborateurs qui s'engagent et les associations qui en profitent. Cette pratique permet aux salariés de réaliser des missions d’intérêt général dans une association partenaire de l’entreprise et de vivre une expérience d’engagement concrète. Outre l'enrichissement personnel constaté, cet engagement représente également pour eux, une source d’évolution et de remotivation dans leur travail. 

 

Des atouts structurants pour les associations

Il existe plusieurs atouts pour les associations accueillant un collaborateur dans le cadre du mécénat de compétences. Tout d'abord, c’est une ressource humaine qualitative non négligeable, le plus souvent sur des besoins de compétences identifiées en interne comme manquantes. Cette expérience enrichissante leur permet de se perfectionner sur des savoir-faire techniques loin de leur cœur de métier. Certains collaborateurs peuvent, par la suite, devenir bénévoles de l’association sur une plus longue période. 

 

Des enjeux sociaux pour les entreprises 

Les entreprises ont tout à gagner dans le mécénat de compétences. Porté principalement par les fondations ou la direction des ressources humaines voire des directions de l’engagement, cet engagement sociétal des collaborateurs leur permet d'asseoir leur responsabilité sociale et de développer leur politique de marque employeur.   

Le mécénat de compétences est donc bénéfique à plusieurs niveaux : il permet de travailler sur la cohésion sociale entre les collaborateurs qui vont s’engager pour une cause et sur les valeurs portées par l’entreprise. Autre point fort : augmenter son impact social. De nombreuses entreprises en profitent pour engager les collaborateurs sur des enjeux sociétaux forts : égalité, inclusion, handicap, égalité des chances, écologie…

 

 

La rédaction 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer