Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 22 avril 2021 - 09:00 - Mise à jour le 4 mai 2021 - 19:01 - Ecrit par : Lisa Domergue
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

6 associations engagées pour une alimentation durable

Agriculture urbaine, démocratisation du « mieux-manger » ou encore volontariat dans une ferme bio… Découvrez différentes manières de s’engager au service d’une alimentation durable.

Crédit photo : BrasilNut1.
Crédit photo : BrasilNut1.

 

Pour compléter notre dossier sur « l’alimentation et agriculture durables », quoi de mieux que de laisser la théorie de côté pour se mettre à la pratique ? Voici une liste, non-exhaustive, qui présente plusieurs façons de s’engager pour une alimentation durable. 

Découvrir l’agriculture urbaine

Pour faire face au défi de l’alimentation de qualité dans les villes, les potagers s’invitent dans les zones urbaines. Sur les toits d’immeubles, dans les rues… ils poussent partout et il y en existe sûrement près de chez vous. Main verte ou pas… à vos marques, prêts, jardinez !

Créé en 2010, Integraterre est un projet de ferme urbaine en permaculture à Achères (78). Son leitmotiv ? « Recréer le lien vital entre l’homme et son environnement, pour une alimentation durable dans la ville ». Pour ce faire, l’association propose, en lien avec l’exploitation de la ferme urbaine, une activité de collecte des déchets et compostage, la vente des produits cultivés en circuit-court et de nombreuses formations et ateliers. Integraterre accueille de nombreux bénévoles de « terrain » pour animer les ateliers ou tout simplement aider sur place. 

Tout droit venu de l’outre-Manche, Les Incroyables Comestibles est un mouvement participatif qui promeut la réappropriation de l’espace urbain pour y cultiver des fruits et légumes. Chaque citoyen peut y prendre part et, s’il n’en existe pas encore dans votre quartier, il est même possible (et surtout conseillé) de le développer. Ces potagers urbains sont en libre accès et surtout libre-service une fois que le temps de la récolte est venu !

Comment S’engager pour une alimentation durable ?

La Louve ou La Source à Paris, Supercoop à Bordeaux, La Cagette à Montpellier, SuperQuinquin à Lille… les supermarchés coopératifs et participatifs sont de plus en plus nombreux avec la vision commune de redonner du sens à l’acte d’achat. Le principe ? Un supermarché géré par les citoyens qui vend des produits en circuit-court achetés à prix juste aux producteurs. 

Grâce à la réduction du nombre d’intermédiaires, la suppression de charges superflues tel que le marketing et à la participation des bénévoles, les produits sont moins chers, de meilleure qualité et donc accessibles au plus grand nombre. Ainsi, chaque personne qui souhaite rejoindre le mouvement doit acheter une part sociale de la coopérative et participer deux à trois heures par semaine au bon fonctionnement du supermarché. 

Depuis 2013, l’association VRAC (Vers un Réseau d’Achat en Commun) est engagée pour rendre accessible les produits de qualité aux personnes vivant dans les quartiers populaires. Pour en bénéficier, il suffit d’adhérer à l’association en priorité accessible pour un public en difficulté. Les adhérents peuvent ensuite aider au fonctionnement de l’épicerie éphémère, à  l’installation des produits, au rangement.


À lire aussi : Boris Tavernier (association VRAC) : « Financer l'accès à une alimentation durable de qualité pour tous, c’est un investissement et non un coût »


Rejoindre un mouvement qui préserve les terres agricoles

Créé en 2003, Terre de Liens est un mouvement de citoyens qui a vocation à préserver les terres agricoles et accompagner les paysans qui souhaitent s’installer en agriculture biologique et paysanne. L’objectif ? Enrayer la disparition des terres et faciliter l’accès aux terres agricoles pour les paysans. L’action de l’association repose sur trois piliers et notamment un réseau de groupes locaux. Les bénévoles peuvent ainsi offrir de leur temps pour des actions de sensibilisation au grand public et aux élus locaux, participer à des groupes de réflexion thématiques ou encore accompagner les fermiers installés. 

Faire du volontariat dans des fermes biologiques

En France ou à l’étranger le WWOOFing (ou woofing) est une expérience à part entière. Ce réseau propose de nombreux volontariats dans des fermes biologiques. Le bénévole (le WWOOFeur) est nourri et logé gratuitement en échange de prêter main forte à des fermier.e.s et paysan.e.s. Du potager en permaculture dans la pampa argentine à l’élevage d’escargots en Bourgogne, il y en a pour toutes les envies. 

 

Lisa Domergue 

 

Dossier agriculture et alimentation durables

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer